« Le procureur de la République n’a pas donné suite à la plainte de ce parent affirmant ainsi l’innocence de notre collègue » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 22 janvier 2024) La FSU-SNUIPP 2A et le STC EDUCATION tenait à vous faire part des résultats de l’audience concernant notre collègue directeur de l’école Charles Bonafedi et le parent d’élève qui procédait a des enregistrements de la vie de la classe.
Le procureur de la République n’a pas donné suite à la plainte de ce parent affirmant ainsi l’innocence de notre collègue. Ce dernier a bénéficié de la protection juridique accordé par M. Le Recteur suite à sa demande et sa plainte contre ce parent a abouti montrant ainsi que #PAS DE VAGUES doit disparaître et que les individus qui remettent en cause le travail des enseignants sur la liberté d’expression et l’esprit critique doivent être systématiquement poursuivis.
Ce parent devra effectuer un stage de citoyenneté et payer au ministère public une amende de 600€. Il devra surtout verser à notre collègue 200€ de dommages et intérêts : somme importante et symbolique qui est bien la reconnaissance d’un préjudice. Cette somme sera reversée par notre collègue au Secours Populaire d’Ajaccio pour financer leurs projets en lien avec leur dispositif « copain du monde ».
Comme le dit notre collègue * cette sanction apporte un sentiment de justice à l’ensemble des collègues enseignants qui ont subi la malveillance de ce parent ».
Pour la FSU-SNUIPP 2A et le STC EDUCATION de tels agissements sont inadmissibles et n’ont pas droit de cité dans notre institution : l’administration doit être intransigeante.
Dominique PELLEGRIN
Secrétaire Départementale SNUIPP 2A
Jean Pierre LUCIANI
Secrétaire National STC Education

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: