« Le PALIKA réitère son soutien aux discussions et aux négociations entre partenaires calédoniens » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 17 janvier 2024) Ce mercredi 17 janvier 2024, à la suite de la saisine du gouvernement de la République, le Congrès de la Nouvelle-Calédonie doit rendre un avis sur le projet de loi organique visant à reporter le « renouvellement général des membres du congrès et des assemblées de provinces de Nouvelle-Calédonie » initialement prévu en mai 2024.

Le PALIKA tient à dénoncer le caractère ambigu et décalé de l’exposé des motifs du projet de loi, qui met en évidence la position du gouvernement central sur « le dégel du corps électoral » alors que ce sujet fait l’objet de discussions en cours.
Le PALIKA dénonce un mélange des genres qui contribue à nourrir les incompréhensions et les incohérences au sein de la classe politique et de la population calédonienne.
Le BP du PALIKA prend acte du caractère « organique » de ce projet de loi dont l’objet porte uniquement sur le report des élections provinciales. Le BP appelle donc l’ensemble des responsables politiques, des citoyens calédoniens à la bonne compréhension des enjeux de cette loi organique.
En effet, considérant que « la continuité des institutions locales » n’est pas l’apanage de l’Etat, le PALIKA plaide pour poursuivre le processus de rééquilibrage et de décolonisation de la NC inscrit dans les Accords Matignon- Oudinot et de Nouméa.
En ce sens, le PALIKA engagé sous mandat FLNKS dans les discussions, vise à la conclusion d’un « accord global » entre les partenaires calédoniens et l’Etat, qui aboutirait à une réforme constitutionnelle garantissant ainsi la possibilité de restreindre le corps électoral, d’instaurer un code de la citoyenneté, d’exercer le droit à l’autodétermination, de maintenir et de réajuster les institutions locales.
Pour le PALIKA, aucune action, ni mobilisation, ne peut préjuger du résultat des discussions en cours sinon compromettre la recherche d’un consensus nécessaire à un « accord global ».
Enfin au regard des initiatives et discussions locales soutenues, le PALIKA est favorable au report des élections, pour donner une chance à la réussite des discussions.
Le PALIKA rappelle que les accords successifs de Matignon-Oudinot et de Nouméa sont le résultat de négociations menées par les responsables politiques du mouvement indépendantiste. Par conséquent, le PALIKA réitère son soutien aux discussions et aux négociations entre partenaires calédoniens.
Charles WASHETINE pour le Bureau Politique du PALIKA

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: