« La jeunesse #corse est en proie aux soucis sociétaux liés à l’argent »

(Unità Naziunale – lutte de masse – publié le 9 janvier 2024) La jeunesse corse est en proie aux soucis sociétaux liés à l’argent. La cause se trouve au cœur d’une dynamique complexe où les défis économiques et les inégalités exacerbées créent une terre propice à la délinquance.

Ghjuventù libera restera attentif, concernant les multiples facettes de cette problématique telles que les pressions financières auxquelles sont confrontés les jeunes Corses, ainsi que les différents facteurs qui peuvent les pousser à avoir des comportements délinquants.
Dans un premier temps, la Corse malgré ses atouts touristiques, fait face à des enjeux économiques qui impactent directement la jeunesse. Le coût de la vie élevé, combiné à des opportunités d’emploi limitées. Nous pouvons aujourd’hui constater une hausse de continentaux qui viennent s’installer en corse grâce a des promesses d’embauche et ce dans tous les secteurs professionnels. Par exemple, récemment, une enseignante du lycée maritime de bastia se voit se faire prendre son poste par un militaire français retraité.
De ce fait, cela crée des tensions que ce soit financières ou sociales qui confrontent notre jeunesse à de nombreuses difficultés pour vivre.
Cette réalité peut être un catalyseur conduisant certains individus notamment les jeunes à chercher des solutions alternatives, parfois à travers des activités délictueuses.
Dans un second temps, les inégalités sociales exacerbées au sein de la société corse contribuent à une fracture économique qui pèse lourdement sur la jeunesse. Cette frustration économique peut ainsi se transformer en un terreau fertile pour le développement de comportements délinquants.
La pression sociale joue également un rôle crucial dans la trajectoire des jeunes Corses. La quête de statut social et de reconnaissance peut conduire certains à adopter des comportements déviants comme un moyen d’affirmer leur identité ou de répondre aux attentes de la société. Cette dynamique sociale complexe crée un cercle vicieux où la délinquance devient, pour certains jeunes, une réponse aux différentes pressions qui pèsent sur eux.
Face à ces réalités, il est impératif de repenser les politiques sociales, professionnelles et économiques en Corse. Investir dans des programmes éducatifs et de formation professionnelle, créer des opportunités d’emploi significatives et lutter contre les inégalités sont autant de mesures cruciales pour briser le cycle de la délinquance juvénile liée aux problèmes d’argent. En comprenant et en adressant ces aspects sous-jacents, la société corse peut offrir à sa jeunesse des perspectives plus positives, réduisant ainsi les incitations à la délinquance.
Impieghi corsi à i corsi.

Ghjuventù libera

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: