« Le mouvement d’Union Calédonienne tient à saluer les résolutions relatives à la décolonisation adoptées à New-York » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 9 décembre 2023) Relatif à la question de la Nouvelle Calédonie dans le cadre de 78ème session de l’ONU L UC salue les résolutions votées le 07 décembre 2023.

« Dans le cadre des travaux de la Soixante-dix-huitième session de rassemblée générale des Nations Unies, le mouvement d’Union Calédonienne tient à saluer les résolutions relatives à la décolonisation adoptées à New-York le jeudi 7 décembre 2023.

En effet, après avoir réaffirmer le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, tel qu’il est consacré par la Charte des Nations Unies, des résolutions 1514 (XV) du 14 décembre 1960 et 1541 (XV) du 15 décembre 1960, l’AG a engagé l’ensemble des parties à redoubler d’efforts dans la mise en œuvre de la résolution 75/123 du 10 décembre 2020 relative à la quatrième décennie internationale pour l’éradication du colonialisme dans le monde.
S’agissant de la Nouvelle-Calédonie. l’AG de l’ONU a engagé – vivement toutes les parties concernées, agissant dans l’intérêt des Néo-Calédoniens, à poursuivre leur dialogue, dans le cadre de l’Accord de Nouméa, dans un esprit d’harmonie et de respect mutuel afin de continuer de promouvoir une atmosphère propice à l’évolution pacifique du territoire vers un acte d’autodétermination ».
Egalement, l’AG de l’ONU a tenu à rappeler le contexte de la 3#mo consultation du 12 décembre 2021 qui s’est tenue « …dans des circonstances difficiles marquée par la pandémie de COVID-19 et le boycottage du scrutin par certains groupes d’électeurs… pour un taux de participations de 43.87% ». Et « demande à la puissance administrante et à toutes les parties concernées en NC de veiller à ce que les prochaines étapes du processus d’autodétermination se déroulent de manière
pacifique, équitable, juste et transparente, conformément à l’Accord de Nouméa » remettant encore en question la légitimité de la tenue et des résultats de la consultation du 12 Décembre 2021.
Par ailleurs, l’assemblée générale a engagé • la Puissance administrante, agissant en coopération avec le gouvernement néo-calédonien, à veiller au maintien et au renforcement de la protection et de la garantie du droit inaliénable qu’a le peuple du territoire de posséder ses ressources naturelles, d’y avoir accès, de les utiliser et de les gérer, y compris son droit patrimonial de les exploiter à l’avenir ».
En outre, les membres de l’ONU ont décidé « de maintenir constamment à l’étude le processus engagé en Nouvelle-Calédonie depuis la signature de l’Accord de Nouméa ».
Enfin, l’assemblée générale de l’ONU a déclaré de nouveau « qu’elle soutient les aspirations des peuples soumis à la domination coloniale qui souhaitent faire valoir leur droit à l’autodétermination, y compris l’indépendance, conformément aux résolutions de l’Organisation relatives à la décolonisation ».
Le mouvement indépendantiste et nationaliste Kanak éênt rentré dans une phase critique de discussion avec la puissance de tutelle, il est nécessaire de maintenir nos programmes de travail sur la scène régionale et internationale afin de faire respecter notre droit inné et actif à la pleine souveraineté. »

Le Secrétaire Général
Dominique FOCHI

Union Calédonienne 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: