« Esquerra condamne la croisade personnelle du juge García-Castellón et réaffirme sa défense de l’amnistie et de l’indépendance » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 25 novembre 2023 Esquerra Republicana considère que les commissions rogatoires envoyées hier par le juge de la Cour nationale espagnole Manuel García-Castellón à la Suisse constituent une nouvelle étape dans l’opération politique contre le projet d’amnistie en cours d’adoption au Congrès espagnol. Le seul but est d’alarmer et de faire pression dans le cadre de la croisade judiciaire personnelle que mène le juge.

Il convient de rappeler que, alors que l’affaire était sous secret judiciaire, García-Castellón a envoyé une commission rogatoire à la Suisse, sans réponse , demandant des informations sur un compte bancaire. Dans ce cas, il réitère sa demande, mais demande également « des détails pour permettre la localisation de la personne d’intérêt », même s’il a déjà été rendu public le 6 novembre dernier qu’il avait l’intention d’envoyer à cette personne une convocation à témoigner. Cependant, Marta Rovira – la personne d’intérêt – n’a ni fui ni se cache, et par conséquent le juge a et aura à sa disposition les mécanismes pour lui envoyer les notifications qu’il juge appropriées. Esquerra Republicana n’attache donc aucune importance aux effets que pourrait avoir cette dernière mesure.

Esquerra note que le juge tente de construire des accusations de terrorisme sans aucune base factuelle réelle, et que même le ministère public espagnol n’a jamais accepté qu’il existe des preuves suffisantes pour inculper l’un des accusés de terrorisme.

Après des années d’enquête secrète et sans aucun progrès, le juge de la Cour nationale est entré dans une phase hyperactive qui a commencé avec l’assignation du 6 novembre et qui l’a conduit en seulement 15 jours à accepter des poursuites privées de la part du parti d’extrême droite. VOX , et les associations Dignidad y Justicia et Societat Civil Catalana , ainsi que deux policiers espagnols, ainsi que d’ordonner de nouvelles enquêtes dans le but précis de lier un décès aux manifestations en question. En somme, pour remplir un réquisitoire qui ne tient pas la route .

Esquerra Republicana continuera à défendre devant les tribunaux et ailleurs qu’il n’y a eu aucune organisation terroriste ni aucun acte terroriste dans notre pays lié au mouvement indépendantiste de la Catalogne, et par conséquent l’innocence de tous les accusés dans cette procédure honteuse est incontestable. Esquerra continuera à dénoncer les abus d’une partie de la haute magistrature espagnole dans l’utilisation des instruments de la loi pour poursuivre une option politique légitime comme l’indépendance, au lieu de rendre la justice, ce qui devrait être leur devoir.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: