« Corsica Libera est le seul parti qui vient enrayer la machine coloniale » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 5 décembre 2022) Nouvelle vague d’arrestations ce matin !

À l’aube, suivant le modus operandi de la police politique française, Charles Pieri, des membres de sa famille et des militants de Corsica Libera ont été victimes de rafles organisées par le Ministre de l’intérieur. Que leur est-il reproché, si ce n’est d’appartenir à un parti politique qui vient de réaffirmer, lors de son congrès, sa volonté de libérer son pays de la tutelle mortifère de la France ?

Corsica Libera est le seul parti qui vient enrayer la machine coloniale.

Les négociations pseudo-historiques sont volontairement enlisées par le gouvernement français qui n’a jamais eu l’intention de dialoguer. Le mot “autonomie” a été lâché par monsieur Darmanin uniquement pour endiguer les légitimes revendications d’une jeunesse et d’un peuple prêts à se soulever contre l’injustice suite à l’assassinat d’Yvan Colonna. D’aucuns sont tombés dans le piège.

Aujourd’hui, les rafles successives n’ont qu’un seul but : créer des troubles qui permettraient de montrer du doigt la frange indépendantiste du mouvement national et d’enterrer définitivement le processus en cours.

Nous appelons l’ensemble de la société corse à se mobiliser pour que cessent ces pratiques d’un temps que nous croyions révolues.

Tenez-vous, tenons nous prêts à résister devant ces manipulations d’un état qui, à défaut d’établir la paix sociale sur son propre territoire, veut imposer son ordre dans ses possessions coloniales.

Resistenza più che mai !

Ghjuvan’marcu Rodriguez, Militant de Corsica Libera, Maire de Poghju di Venacu

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: