« Sampieru Andreani, militant de Corsica Libera, en garde à vue, sera présenté à un juge en comparution immédiate » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 4 novembre 2022) Notre militant Sampieru Andreani en garde à vue à Marignane, présentation devant un juge en comparution immédiate, pour non présentation FIJAIT.

 

Plus de précisions dans les heures à venir.

Ùn pianta a ripressione.

U nostr’amicu Sampieru Andreani, anzianu prigiuneru puliticu, hè statu arristatu arrisera à l’aeroportu di Marignane.
Dopu à 24 ore di guardia custodia, hè statu ghjudicatu oghje è cundannatu à 2000 euro d’amenda per avè vulsutu parte in viaghju.
U pricuratore dumandava ellu d’incarcerà lu per 8 mesi.

A Storia pare scema, ma sprime a rialità di u cutidianu di l’anziani prighjuneri pulitichi sottumessi à u FIJAIT, chì, aldilà di duvè dichjarà tutt’i 3 mesi u so dumiciliu, devenu dinù andà in gendarmeria dì ch’elli volenu parte in viaghju.

Ce quotidien, d’oppression, de surveillance permanente est celui de tous les anciens prisonniers politiques à qui l’état français impose un statut de citoyens aux droits limités, et a qui on limite le droit de circuler librement. Ces mêmes lignes rouges constitutionnelles que l’état brandit pour refuser la coofficialité de notre langue ou le statut de résident, semblent être légales quand il s’agit de persécuter les anciens prisonniers politiques Corses, qui ont déjà sacrifié de nombreuses années de liberté pour leur engagement politique.
À l’heure d’un pseudo processus historique, force est de constater que l’état ne cesse d’envoyer des signaux négatifs.

Nous apportons notre soutien sans faille à Sampieru et à l’ensemble de ceux qui voient leur liberté entravée par le FIJAIT.

Nous appelons le peuple Corse à continuer à se mobiliser pour que cessent les injustices faites à nos frères.

Più chè mai, Basta à a ripressione !

Associu Sulidarità

—-

 

[FIJAIT INNÒ] Sᴜsᴛᴇɢɴᴜ ᴀ̀ Sᴀᴍᴘɪᴇʀᴜ ᴀɴᴅʀᴇᴀɴɪ 𝗡𝗼𝘂𝘀 𝗹’𝗮𝘃𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗶𝘁 𝗺𝗮𝗶𝗻𝘁𝗲𝘀 𝗳𝗼𝗶𝘀 𝗲𝘁 𝗻𝗼𝘂𝘀 𝗻𝗲 𝗰𝗲𝘀𝘀𝗲𝗿𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗲 𝗱𝗶𝗿𝗲 : 𝗹𝗲 𝗙𝗜𝗝𝗔𝗜𝗧, 𝗾𝘂𝗶 𝗮 𝗲́𝘁𝗲́ 𝗰𝗿𝗲́𝗲́ 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝗹𝗲𝘀 𝘁𝗲𝗿𝗿𝗼𝗿𝗶𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗶𝘀𝗹𝗮𝗺𝗶𝘀𝘁𝗲𝘀, 𝗻𝗲 𝗱𝗼𝗶𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝘀’𝗮𝗽𝗽𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝗿 𝗮𝘂𝘅 𝗺𝗶𝗹𝗶𝘁𝗮𝗻𝘁𝘀 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀. Être fiché au FIJAIT c’est être systématiquement inscrit au fichier des personnes recherchées, qu’on satisfasse à ses obligations ou pas. C’est l’équivalent d’un contrôle judiciaire pour 10 ans et un fichage pour 20 ans alors même que la peine a été purgée. C’est devoir déclarer un déplacement hors du territoire 15 jours avant. Il est impératif d’obtenir l’inéligibilité des militants politiques corses au FIJAIT. Cette revendication que nous portons, a été réitérée le 27/10 avec l’ensemble des associations anti-répressives et reprise dans la résolution solennelle adoptée par l’Assemblée de Corse. Elle ne doit pas rester lettre morte. 𝗔𝗶𝘂𝘁𝘂 𝗣𝗮𝘁𝗿𝗶𝗼𝘁𝘁𝗶𝗰𝘂 𝗮𝗽𝗽𝗼𝗿𝘁𝗲 𝘀𝗼𝗻 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗶𝗲𝗻 𝗮̀ 𝗦𝗮𝗺𝗽𝗶𝗲𝗿𝘂 𝗔𝗻𝗱𝗿𝗲𝗮𝗻𝗶, 𝗺𝗶𝗹𝗶𝘁𝗮𝗻𝘁 𝗲𝘁 𝗮𝗻𝗰𝗶𝗲𝗻 𝗽𝗿𝗶𝘀𝗼𝗻𝗻𝗶𝗲𝗿 𝗽𝗼𝗹𝗶𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲, 𝘃𝗶𝗰𝘁𝗶𝗺𝗲 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗿𝗲́𝗽𝗿𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻. Libertà! #Fijaitinnò #libertà

Associu Aiutu Patriotticu 

—-

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: