« Nous mettons en garde ceux qui pourraient penser que les rues de notre pays leur appartiennent » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – publié le 1er octobre 2022) Un prisonnier politique s’est vu refuser sa libération conditionnelle hier, un jeune Corse vient d’être incarcéré, pendant que l’appareil répressif français continue sa chasse aux nationalistes, les trafiquants de drogue et autres alliés objectifs du système d’acculturation sont eux laissés tranquilles, au grand désespoir des habitants de quartiers comme Lupinu, abandonnés depuis toujours.

Le quartier des Pléiades est depuis quelques jours particulièrement touché par ce phénomène et voit une bande de jeunes désœuvrés aller jusqu’à tenter d’entrer dans l’appartement d’une de nos militantes.

Pour notre part, face à cette dérive d’une partie de la jeunesse, nous ne resterons pas les bras croisés.

Nous mettons en garde ceux qui pourraient penser que les rues de notre pays leur appartiennent, nous y serons plus que jamais présents et vigilants à ce que ce genre d’événements ne se reproduisent plus.

CORSICA LIBERA

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: