« Ne pourra se poursuivre qu’après la libération des prisonniers politiques et en premier lieu celle d’A. Ferrandi et P. Alessandri » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Institutionnelle – Publié le 30 septembre 2022) Ghjuvan’Marcu Rodriguez,  militant de Corsica Libera et maire de Poghju di Venacu a répondu à l’invitation pour la réunion du 7 octobre prochain.

Reçu ce jour :
Gérald DARMANIN, Christophe BÉCHU, ministre de l’intérieur et des outre-mer, ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires en relation avec les présidents des associations des maires de Haute-Corse et de Corse-du-Sud ont le plaisir de vous convier à une réunion le vendredi 7 octobre 2022, à partir de 9h30 au palais des congrès d’Ajaccio.

Cette réunion sera suivie d’un buffet déjeunatoire.

Le programme détaillé vous sera transmis dans les prochains jours.

Réponse :

Monsieur le ministre de l’intérieur,
Je répondrai favorablement à votre invitation le jour où l’état français appliquera les principes dont il se targue et que votre Président répète à l’envi à l’international : « il ne peut y avoir de paix sans justice. »

Le pseudo procédé historique que vous avez initié avec le Président de l’Exécutif de la Corse ne pourra se poursuivre qu’après la libération des prisonniers politiques et en premier lieu celle d’Alain Ferrandi et Pierre Alessandri et après que toute la lumière ait été faite sur l’assassinat d’Yvan Colonna.

Ghjuvan’Marcu Rodriguez,  élu intercommunal et maire de Poghju di Venacu

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: