« 6 mois après le décès du patriote Yvan Colonna, Corsica Libera appelle ses militants et sympathisants à répondre à l’appel à la mobilisation de Ghjuventù Libera » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 20 septembre 2022) Au lendemain de la deuxième réunion « historique » à Paris, force est de constater qu’elle n’aura rien eu d’historique.

Mise à part l’évocation de réformettes fiscales, aucune des aspirations légitimes du Peuple Corse n’a eu d’écho favorable auprès du gouvernement français.

Il est important de rappeler que ce cycle de discussion entamé avec Paris est le fruit d’une mobilisation sans précédent suite à l’assassinat du prisonnier politique Yvan Colonna.

Le collectif, constitué au printemps dernier, portait les revendications suivantes : ghjustizia è verità per Yvan, libertà per i patriotti et ricunniscenza di u populu corsu. A ce jour, aucune de ces revendications n’a été incluse par le gouvernement français dans le « processus » en cours. Pire, le « protocole Darmanin-Simeoni » du 17 mars, toujours en vigueur à cette date, exclut même explicitement du périmètre des discussions, les revendications fondamentales massivement soutenue par notre peuple dans la rue et dans les urnes (reconnaissance du peuple corse et de ses droits, amnistie, coofficialité, statut de résident, corsisation des emplois…). »

En conséquence, Au lendemain de la deuxième réunion « historique » à Paris, force est de constater qu’elle n’aura rien eu d’historique. Mise à part l’évocation de réformettes fiscales, aucune des aspirations légitimes du Peuple Corse n’a eu d’écho favorable auprès du gouvernement français.
Il est important de rappeler que ce cycle de discussion entamé avec Paris est le fruit d’une mobilisation sans précédent suite à l’assassinat du prisonnier politique Yvan Colonna.

Le collectif, constitué au printemps dernier, portait les revendications suivantes : ghjustizia è verità per Yvan, libertà per i patriotti et ricunniscenza di u populu corsu. A ce jour, aucune de ces revendications n’a été incluse par le gouvernement français dans le « processus » en cours. Pire, le « protocole Darmanin-Simeoni » du 17 mars, toujours en vigueur à cette date, exclut même explicitement du périmètre des discussions, les revendications fondamentales massivement soutenue par notre peuple dans la rue et dans les urnes (reconnaissance du peuple corse et de ses droits, amnistie, coofficialité, statut de résident, corsisation des emplois…). »

En conséquence, 6 mois après le décès du patriote Yvan Colonna, Corsica Libera appelle ses militants et sympathisants à répondre à l’appel à la mobilisation de Ghjuventù Libera devant la préfecture de Bastia, demain mercredi 21 septembre à 18h00. devant la préfecture de Bastia, demain mercredi 21 septembre à 18h00.

CORSICA LIBERA

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: