« Le modèle français de sécurité civile à bout de souffle » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 5 septembre 2022) Cela fait longtemps que le STC l’affirme, il convient de ne plus importer un système perdant en Corse , cela est vrai aussi pour les Services d’Incendie et de Secours.

Ce système de gestion est voué à l’échec car :

  1. il fonctionne essentiellement avec les dotations issues des collectivités publiques.(CDC, Municipalités intercommunalités)
    Ce qui entraîne qu’une région économiquement pauvre comme la nôtre et malgré son soit disant « développement touristique » doit se « saigner » financièrement pour fournir des moyens de secours adaptée.
  2. il génère de l’injustice au détriment des personnels de base

Comment admettre que des personnels qui sont soumis à une multiplicité de risques ( toxicité des fumées, pénibilité physique, exposition aux virus et bactéries , à des températures et des pressions extrêmes, au travail de nuit etc..) ne soient pas correctement indemnisés pour un travail aussi essentiel pour la société.

Les responsables des hautes sphères s’inquiètent t’ils vraiment pour des sapeurs-pompiers professionnels qui effectuent plus de 400 heures supplémentaires à leur temps de travail par an sans aucune compensation financière et pour des sapeurs-pompiers volontaires qui sont indemnisés à 5 euros de l’heure en moyenne.

Mais c’est surtout le manque de reconnaissance en interne qui affecte fortement le moral des secouristes.

Avec la société perdante, les maux qui l’accompagnent se développent ici aussi.

Le STC se refuse à subir cette fatalité et rappelle aux décideurs locaux qu’ils doivent eux aussi se battre pour inverser la perversion sociétale qui est à l’œuvre en Corse.

Per contu nostru saremu

Sempre à fianc’à voi

STC spinghjifocu di corsica

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: