Femu A corsica justifie de mettre ses candidats face à d’autres nationalistes – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 4 mai 2022Les élections législatives doivent permettre un signal politique fort, à l’occasion du début du deuxième mandat d’Emmanuel Macron, et au moment où doit enfin s’ouvrir un processus de négociation à vocation historique entre la Corse et l’Etat. En juin 2017, la Corse avait choisi d’envoyer trois députés nationalistes siéger au Palais Bourbon.

L’objectif de Femu a Corsica, annoncé publiquement depuis plusieurs semaines, est de conserver et d’améliorer ce résultat.

Dans cette perspective, notre mouvement a acté, dès son cunsigliu du 14 avril dernier, le principe de créer les conditions les plus favorables à la réélection des trois députés nationalistes sortants, et de travailler à une offre politique de nature à permettre de remporter la lèrc circonscription de Corse du Sud.

Nous avons strictement respecté ce principe :

• D’abord en actant l’absence de candidature Femu et Fà populu inscmc dans la 2cnK circonscription de Corse du Sud. pour ne pas concurrencer la candidature du député sortant Paul André Colombani, ceci malgré la représentativité électorale de Femu et de Fà populu inseme dans cette circonscription ;
• Ensuite en différant notre décision sur la 1crc circonscription de Corse du Sud, dans la perspective d’une discussion politique avec l’ensemble des forces, au premier rang desquels les différents mouvements nationalistes, souhaitant créer une alternative à la candidature du député sortant.
Nous constatons que ces principes n’ont pas été appliqués par d’autres forces et candidats nationalistes parties prenantes de la démarche des législatives de 2017.

Ni dans la 2cmc circonscription de Haute-Corse, dont le député sortant est Jean Felix Acquaviva.

Ni dans la lcrc circonscription de Corse du Sud, où une candidature a été unilatéralement annoncée.

Dans ces conditions, le Cunsigliu de Femu a Corsica, réuni ce jour a, au terme de ses procédures internes :

• Confirmé les candidatures de Michel Castellani et Jean Felix Acquaviva, députés sortants de la lcrc et de la 2cmc circonscription de la Haute Corse ;
• Validé par un vote la candidature de Romain Colonna dans la \CK circonscription de Corse du Sud ;
• Maintenu le principe de ne pas présenter de candidat dans la 2‘‘ »K* circonscription de Corse du Sud ;

Le Cunsigliu de Femu a Corsica a mandaté l’exécutif du mouvement et les candidats investis par celui-ci pour demander le respect plein et entier de l’accord politique visant à créer les conditions de la réélection des trois députés nationalistes sortants, et pour construire une stratégie gagnante dans la 1ere circonscription de Corse du Sud.

P/A Ghjunta di Femu a Corsica
François Martinetti /Secretariu Naziunale

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: