« Soutien à José Pajanacci incarcéré à la prison d’Osny en grève de la faim depuis 18 jours » – #Corse

(Unità Naziunale – Publié le 5 avril 2022) Le collectif des détenus Corses incarcérés sur le continent tient à faire part de son soutient à José Pajanacci incarcéré à la prison d’Osny en grève de la faim depuis 18 jours maintenant demandant notamment son retour au sein d’une prison Corse.

Son action se doit d’être connue.

Nous remercions sa famille de nous avoir contacté, de s’être rapproché de nous et leur assurons notre entier soutient ainsi que notre détermination à œuvrer pour le retour de José et tout les autres en prison en Corse.

Nous tenions également â nous offusquer d’apprendre le renouvellement du statut de DPS de Sébastien Mattei incarcéré à la centrale d’Arles et dont la vie est clairement menacée au sein de cet établissement. Ainsi qu’au sein de n’importe quel établissement continental au vue de la médiatisation de sa situation, et de ses témoignages mettant en cause le traitement dont lui et le regretté Yvan Colonna étaient la cible de la part de l’administration pénitentiaire, ainsi que des menaces les visant.

Nous ne pouvons que percevoir cette décision comme un nouvel acte de vengeance de l’administration pénitentiaire contre un détenu Corse qui a souhaité mettre en lumière les injustices de leurs conditions de détention.

Nous savons qu’actuellement le climat tant au niveau de l’administration pénitentiaire que de la population carcérale à son égard est extrêmement tendu.

Nous exigeons la levée de son statut de DPS et le rapprochement en Corse dans les plus bref délais, et signalons d’ailleurs que ce même Sébastien Mattei est incarcéré depuis 8 ans sous le statut de DPS sans le moindre incident, et que 2 années sur ces 8 ont été passées au sein de la prison de Borgo sous le statut de DPS sans que cela n’est créé quelque problème que ce soit.

Nous remercions sa famille également d’avoir pris contact et leur faisons part de notre soutient et notre détermination à nous battre tant que tout les détenus Corses ne seront pas rentrez chez eux.

Nous nous réjouissons également du transfert prochain à Borgo de Pierre Alessandri et Alain Ferrandi après tant d’années injustement éloigné de leur ile et de leurs proches.

Nous rappelons qu’une opération de refus de plateaux est toujours en cours au sein â présent de 12 prisons Françaises :

• Centre Pénitentiaire de Seysses
• Centre Pénitentiaire de Aix en Provence Luynes
• Centre Pénitentiaire de Marseille Les Baumettes
• Centre Pénitentiaire de Toulon La Fardele
• Centre Pénitentiaire d’Avignon Le Pontet
• Centre Pénitentiaire de Grasse
• Centre Pénitentiaire de Nice
• Centre Pénitentiaire de Draguignan
• Centre Pénitentiaire de Tarascon
• Centre Pénitentiaire d’Osny ( grève de la faim)
• Maison Centrale de Moulins sur Yzeure
• Maison Centrale d’Arles

La mobilisation et l’implication du collectif à œuvrer au rapprochement de tous les Corses ne faiblira pas. au contraire elle se renforce jours après jours au travers des injustices vécues par les détenus et leur proches.

collectif des détenus Corses incarcérés sur le continent

8 prisonniers politiques dont 2 à Borgu – #Corse

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: