« Petit à petit on disparaît, on est dilué » (…) avec les français qui arrivent » Yvan Colonna – #Corse

(Unità Naziunale – Publié le 31 mars 2022) Lors d’un échange entre Yvan Colonna et un prisonnier basque datant de janvier dernier, Yvan Colonna parle de la situation politique en corse.

Dans la vidéo de 6mn dont une partie a été diffusée en exclusivité sur BFMTV (ci-dessous), Yvan Colonna, indépendantiste corse, se dit confiant quant à une prochaine indépendance de l’île.

Il rappelle la colonisation de peuplement avec l’arrivée de 4000 français par an, et plus de 35 000 pendant sa détention.

Il se demande pourquoi l’autonomie est proposé à la Guadeloupe alors qu’en Corse, plus de 68% l’ont demandé lors des élections territoriales…

« Petit à petit on disparaît, on est dilué. « La dissolution du peuple Corse avec les français qui arrivent » Yvan Colonna, janvier 2022

Yvan Colonna : « Tu as du Lecornu ce qu’il a dit, on peut parler d’autonomie pour la Guadeloupe etc. » « Alors chez nous, il y en a 68% qui sont pour l’autonomie au minimum, on discute pas » « Et la Guadeloupe ils demandent rien et ils veulent leur donner l’autonomie »

Prisonnier Basque : « Y a combien de français qui vont chaque année en Corse vivre? »

Yvan Colonna : « Il parait qu’il y en a 4000 par an maintenant » 

Prisonnier Basque : « Imagine dans 10 ans »

Yvan Colonna : « Déjà là, il y en a eu 30 000 ou 35 000 depuis 20 ans. Petit à petit on disparait… On est dilués » « La dilution du peuple Corse avec les français qui arrive »

Prisonnier Basque :

Yvan Colonna :  « On va se réveiller, t’inquiète pas. Moi, j’ai confiance »

Prisonnier Basque : « Tu penses qu’un jour elle sera indépendante la Corse? »

Yvan Colonna : « Bien sûr, la Corse va être indépendante. On va gagner. »

Selon le site de Jean-Marc Morrandini, une autre partie du dialogue présent dans la vidéo : 

Prisonnier Basque : L’un des problème c’est que la langue corse n’est pas assez étudiée dans les écoles de l’île, elle sera un jour comme le latin, une langue morte »

Yvan Colonna : « On est foutus alors ? »

Prisonnier Basque : « Foutus je sais pas… Parce que maintenant, combien ils sont pour l’indépendance de la Corse ? »

Yvan Colonna :  « A peu près 15, 16, 17%. Mais les autonomistes sont beaucoup plus, ils sont majoritaires. Mais si on n’a pas l’autonomie, on n’a rien! »  »

Prisonnier Basque : Si vous avez pas l’autonomie, déjà la langue corse, ça sera fini

Yvan Colonna : « Ah oui. Si on n’avance pas c’est fini, hein »

Prisonnier Basque : « Les seuls que je vois qui peuvent avoir à la longue l’indépendance et tout, c’est les Catalans. Parce que déjà la Catalogne, ça pèse question économie. Et la Corse… »



Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: