Revue de presse – Le STC Marinari bloque l’arrivée des forces de répression en #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 4 mars 2022) Le STC des marins de la Méridionale et de Corsica Linea mènent une action ce vendredi matin, à Aiacciu.

Le syndicat entrave ainsi le débarquement des forces de police. Les organisations syndicales jugent, en effet, inadmissible que plus de 150 CRS aient été envoyés en Corse le jour même où Yvan Colonna a été victime d’une tentative d’assassinat, alors même que pas un seul gardien n’ait été capable de « garantir la sécurité d’Yvan ».

« Avà Basta », dit le syndicat, qui voit dans cette décision du gouvernement une nouvelle provocation inacceptable. L’interview d’Alain Mosconi directement sur Alta Frequenza

(France3Corse) Un bateau de la Corsica Ferries est empêché de débarquer ce vendredi 4 mars au matin par une trentaine de marins du STC Corsica Linea et La Méridionale dans le port d’Ajaccio. Les syndicalistes protestent contre l’arrivée de troupes de gendarmes venues en renfort du continent après les mobilisations de soutien à Yvan Colonna, qui se trouve en état de mort cérébrale après une agression, et à sa famille.

(CorseMatin) Une opération est en cours sur le port d’Ajaccio où le STC Marins empêche un bateau de la Corsica Ferries d’accoster. Le navire transporte, selon le syndicat, des véhicules et des agents des forces de l’ordre.

(CorseNetInfos) Ils l’avaient annoncé dès jeudi soir. Ce vendredi aux premières heures de la matinée, ils ont tenu parole. Les marins STC des compagnies maritimes Corsica Linea et La Méridionale se sont rassemblés sur le port d’Ajaccio pour empêcher le débarquement des « forces répressives que l’Etat envoie en Corse depuis la tentative d’assassinat sur Yvan Colonna ». Pour Alain Mosconi du STC Marin de la Corsica Linea c’est « immoral et inacceptable ». Pour les marins, rejoints par des militants de Corse in Fronte, il s’agissait aussi de s’élever contre l’opération commerciale d’un opérateur maritime « qui n’a pas lieu d’être alors que l’Etat ne cesse d’envoyer des forces pour réprimer ceux qui seraient susceptibles d’élever leurs voix et dire : il y en marre ».



Les marins du STC ont mené ce vendredi une action en soutien à Yvan Colonna, sur le port d’Ajaccio.

Ils ont ainsi empêché le débarquement des forces de l’ordre présentes à bord d’un navire de la Corsica Ferries.

Après un blocage à l’accostage du navire durant une très grande partie de la matinée, et des négociations avec la préfecture de Corse, les syndicalistes ont accepté de laisser débarquer les passagers et le fret … mais pas les forces de l’ordre.

Alain Mosconi a précisé qu’il était inadmissible qu’un tel déploiement de forces soient envoyés en Corse par l’état, alors que ce même état a été incapable de protéger Yvan Colonna en prison. Une prison où il n’aurait pas dû se trouver puisque la loi lui autorisait le rapprochement et la libération conditionnelle, a dit le responsable du STC des marins

On écoute Alain Mosconi

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: