Appels (mis à jour) à participer à la Manifestation du dimanche 6 Mars à Corti en soutien à Yvan Colonna – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de Masse – Publié le 3 mars) Toutes les structures du mouvement national présente à Corti lors de l’Assemblée Générale organisée par les Jeunes, appellent à manifester dimanche. Voici une partie des communiqués pour les archives de la LLN :

Famille d’Yvan Colonna : « En premier lieu, il convient de rappeler certaines choses : mercredi 2 mars dernier nous apprenions qu’Yvan était grièvement blessé suite à ce qui nous a été présenté en dehors de toute communication officielle de la part de l’administration pénitentiaire, comme une rixe entre détenus qui aurait mal tourné. Nous sommes restés sans nouvelles de son état pendant de longues , très longues heures. Et à ce jour nous n’avons été destinataires d’aucune sorte d’informations , nos demandes auprès de la direction de la centrale d’Arles sont restées sans réponse. Les seuls renseignements que nous avons obtenus l’ont été par le biais de nos compatriotes Corses qui , là où ils le pouvaient y avaient accès. Qu’ils en soient remerciés tout comme les pompiers qui sont intervenus pour prodiguer les premiers soins à Yvan sur place. L’évolution de son état de santé nous a été également occultée , jusqu’à sa prise en charge par le Service de Réanimation Polyvalent et Centre de Traumatologie de l’Hôpital Nord de Marseille, que nous tenons à remercier pour leur professionnalisme et leur empathie. Yvan a ensuite été annoncé décédé puis en état de mort cérébrale et finalement dans un état stationnaire mais cependant gravissime. Ces simples faits sont révélateurs d’une situation anormalement confuse, incompréhensible, supecte. Quant à l’agression, brutale , barbare, techniquement maitrisée, aux terribles conséquences pour lui-même bien sûr et pour nous qui imaginons la scène, nous affirmons avec force aujourd’hui qu’il s’agit d’une tentative d’assassinat, et nous sommes dans l’attente de réponses précises et circonstanciées. Des initiatives judiciaires seront prises au nom de la famille qui se portera partie civile dans les meilleurs délais. Dans un second temps , bien sûr, nous avons été profondément touchés par toutes les marques de sympathie, de solidarité et de soutien que les Corses, mais pas seulement, où qu’ils soient, en France , ou ici même, inconnus ou proches, nous ont témoignées. St’acolte in li paesi, ste mosse di a ghjuventù, sti messaghji, numarosi , venuti da a Corsica sana, o d’altrò, sti ritratti spartuti nant’a è rete suciale, ste chjame à a sulidarità, à sustene ci, ci acumpagnanu à ogni seconda di isses stonde difficiule. Pà tuttu què, è ciò che vo farete in li ghjorni à vene, un rigraziamentu maiò , di core ! Nous serons par la pensée au côté de cette jeunesse qui demain dimanche, appelle à une mobilisation par laquelle elle souhaite dénoncer ce que la Corse subit , tout comme notre famille aujourd’hui après tant d’autres. Il nous importe aussi , que cette mobilisation puisse s’élargir à d’autres sensibilités associatives, politiques ou autres , que nos appels puissent être entendus, relayés au-delà des cercles nationalistes auxquels nous appartenons nous-mêmes. L’émotion est forte , partout en Corse , et chaque Corse choqué par ce drame doit justement pouvoir être associé , à nos côtés, à cette mobilisation pour dire avec nous, entre autre « avà basta ». Yvan Colonna est un patriote corse et un enfant de ce pays. Ce pays, dans la diversité de celles et ceux qui le composent, est aujourd’hui à ses côtés Nous disons aussi, que la revendication de vérité, essentielle, indispensable, exprimée avec force et détermination, doit être le socle de nos prochaines initiatives politiques, citoyennes et institutionnelles »

Famille d’Yvan Colonna



La tentative d’assassinat subie par notre ami et patriote Yvan Colonna prouve que nos prisonniers politiques incarcérés sur le continent sont en réel danger de mort. Parmi la longue liste de forfaits, l’acte odieux de ce mardi doit être le dernier. La responsabilité de l’état est entière, ses agissements ont armé le bras de cet assassin. Toujours est-il qu’en période de crise majeure la faiblesse est un crime ! Le peuple corse n’a aucun gage de fidélité et encore moins de vassalité à donner à la république française. Hè più chè ora di fassi veramente sente. Simu calpighjati, bisogn’à marchjà. Tutt’in carrughju.

CORSICA LIBERA



𝗧𝘂𝘁𝘁𝗶 𝗶𝗻 𝗽𝗶𝗮𝘇𝘇𝗮 𝗱𝗶 𝗮 𝗴𝗮𝗿𝗮, 𝗱𝘂𝗺𝗲𝗻𝗶𝗰𝗮 ! Dumenica, 2 ore è mezu, à a gara di Corti ! U Partitu di a Nazione Corsa chjama u populu corsu à addunisce si è a manifestà da sustene à Yvan Colonna è a so famiglia. Ùn pudemu stà muti di pettu à stu scandalu ! BASTA L’OFFESA ! 𝗧𝘂𝘁𝘁𝗶 𝗶𝗻 𝗰𝗮𝗿𝗿𝘂𝗴𝗵𝗷𝗶 !

PNC – Partitu di a Nazione Corsa


Prima di tuttu, vulemu pensà à Yvan Colonna è dà li a forza chì li ci vulerà i ghjorni à vene. Di core, pensemu dinù è purtemu un sustegnu maiò à a sò famiglia.

La tentative d’assassinat dont a été victime hier Yvan Colonna, nous assomme et nous laisse perplexe. Par la non application du droit, concernant le rapprochement des prisonniers politiques et par ses coutumes historiquement barbouzardes, il semble indéniable que l’État français porte une lourde responsabilité dans cette tentative d’assassinat. Le traitement injuste et cruel subit par Yvan, ainsi que l’ensemble des prisonniers politiques et leur famille, ne peut nous laisser indifférent car il contribue, semble-t-il, à une volonté étatique d’affaiblir le mouvement national dans son ensemble. Notre présence aujourd’hui à Corti, aux côtés des forces vives de notre pays, rejoint notre perpétuelle lutte contre toutes les formes d’injustices et de mépris humain. Nous sommes et nous serons, comme nous l’avons toujours été, aux côtés de ceux qui s’élèvent contre les injustices faites à notre terre et à son peuple. Nous appelons nos militants à participer à la manifestation initiée par les syndicats étudiants, le dimanche 6 mars à Corti.

SINDICATU DI I TRAVAGLIADORI CORSI

STC / Toutes les sections





À l’image de toute la Corse le conseil municipal de Marignana exprime son soutien à Yvan Colonna ainsi qu’à sa famille. Les circonstances dans lesquelles cette ignoble tentative d’assassinat a eu lieu se doivent d’être éclaircies. À plusieurs reprises le conseil municipal a, par délibération, demandé l’application du droit et donc que les prisonniers Corses soient rapprochés à la prison de Borgu. Hier les étudiants de « l’università di Corsica » ont lancé un appel pour un rassemblement ce dimanche 6 mars à 14h30 devant la gare de Corti. Le conseil municipal dans son ensemble ce joint à cet appel et invite les autres municipalités à en faire de même.

Conseil municipal de Marignana



Agression d’Yvan Colonna: la réaction du Président Noël-Dominique Livrelli. Comme de nombreuses assemblées ou élus, le conseil communautaire de la Communauté de communes Celavu Prunelli a déjà eu l’occasion de délibérer unanimement pour qu’Yvan Colonna, Alain Ferrandi ou Pierre Alessandri, bénéficient du droit à leur rapprochement. Je tiens à faire part de ma colère et de mon indignation devant l’attaque dont a été victime Yvan Colonna dans la prison d’Arles. Dans cette épreuve, toutes mes pensés vont d’abord à sa famille et à ses proches. Cet évènement vient confirmer, de la manière la plus dramatique qu’il soit, la capacité du gouvernement à piétiner les principes fondateurs de l’Etat de droit, sans jamais rencontrer l’opposition des plus hautes institutions. L’Etat devra rendre des comptes. J’appelle à participer massivement à la manifestation de Corti. Contra l’inghjustìzia fatta a Alain Ferrandi Pierre Alessandri è Yvan Colonna. Contra l’inghjustìzia fattu a à Corsica è contra l’Inghjustìzia fatta a u populu Corsu.

N.-D. LIVRELLI conseil communautaire de la Communauté de communes Celavu Prunelli 



Dans ces heures sombres que traverse la Corse, l’Unità Strategica assure Yvan Colonna, sa famille et ses proches de son soutien indéfectible. Nous saluons la réaction de la jeunesse corse qui, dans une démarche unitaire, appelle à manifester ce dimanche à 14h30 à Corti et nous appelons le peuple corse à répondre à cet appel en participant massivement à cette manifestation. STATU FRANCESE ASSASSINU !

L’Unità Strategica



Ani pruvatu à tumbà à Ivan Colonna in cori di a prighjò. Ani pruvatu à assassinà un patriottu sputicu, chì mai ùn hà calatu u capu di pettu à l’inghjustizia francesa. L’anni sò passati ma, mai ùn ani rottu a leia ch’iddu hà incù a noscia tarra. Ivan hè di u Populu. A so suffrenza hè noscia. À issa Francia micidiali chì ci manda a so forza armata musciemu a noscia ditirminazioni patriottica par rammintà li chì simu tutti frateddi è sureddi d’Ivan. Ivan hè di u Populu. Hè intrutu in a noscia storia di risistenza par a vita è par u Populu. À fianc’à iddu è fieri d’iddu. Tutti in Corti dumenica u 6 di marzu, à a gara à dui ori e mezu dopu miziornu.

PATRIOTTI



Dà Sartè à San Fiurenzu, passendu pà Corti è u Fiumorbu… Dà i Marinari à i studienti, dà i pulitichi à i culturali… Ghjè infatti tutta a sucetà Corsa chi si mubilizeghja dà purtà u sò sustegnu à Yvan è à i soii. Dans le même temps, la réponse de l’Etat à ces moments de soutien et de recueillement, n’est autre que l’envoi de forces répressives en masse sur notre île. Mais ils ne pourront jamais arrêter la force d’un peuple qui se soulève contre une injustice. Cuntinuemu i mubilisazioni, in ogni paesi, in ogni carrughju ! È dumani, tutt’in Corti !

Fà Populu Inseme – Assemblea di Corsica



La Corse vit des heures d’une gravité extrême suite à la tentative d’assassinat d’Yvan Colonna par un djihadiste dans la prison d’Arles. Pour l’APC la responsabilité de l’Etat et du gouvernement est directement engagée conforté par les déploiements provocateurs des forces policières et militaires envoyés en Corse. Nous faisons partie du peuple corse et dépositaires, avec d’autres forces politiques associatives et syndicales comme de simples citoyens, de l’avenir de nos enfants et de notre communauté historique. Aussi nous nous joignons à l’appel à la manifestation de demain 14h30 à Corti Nous appelons tous les Corses a y participer et nous nous tenons prêts pour des mobilisations futures et ce dès lundi. L’ora hè vinuta di risponda à sfida di a storia di pettu à l’inghjulia chi c’hè fatta cullitivamenti.

ASSOCIU DI I PARENTI CORSI


Au-delà du soutien fraternel, renouvelé, à Yvan et sa famille, nous appelons tous ceux qui sont attachés aux valeurs de justice et de liberté, au sein du mouvement national et au-delà, à répondre massivement à l’appel de la jeunesse dimanche. Pè Yvan, pè a ghjustizia, pè a Libertà, dumenica in Corti à 14o, ci seremu.

Associu Aiutu Patriotticu


Aiutu Paisanu chjama u populu Corsu à a manifestazione in Corti dumenica à 2 ore è mezu. U statu francese porta a rispunsabilità di a prova d’assassiniu nant’à Yvan Colonna. U populu corsu unitu per Yvan è per i patriotti, si deve alzà. Ghjè ora di fà sente à u statu che simu un populu arrittu.

Aiutu Paisanu


Core In Fronte era prisenti issu dopu meziornu in Corti à a chjama di i sindicati studientini uniti. U muvimentu naziunale unitu chjama à una Manifestazioni in Corti dumenica u 6 di marzu à 2 ore è mezu dopu meziornu. Statu francese assassinu.

CORE IN FRONTE


A Manca appelle à manifester ce dimanche 6 mars, répondant en cela favorablement à l’initiative des syndicats étudiants face à l’inacceptable vengeance d’État et à ses conséquences sur les prisonniers politiques corses, leurs familles et l’ensemble de la société insulaire. La plus tragique des conséquences récentes demeure bien évidemment l’agression barbare dont a été victime Yvan Colonna. Nous voulons également signifier à M. Macron que le peuple corse est toujours debout en dépit de ses cinq années de mandat consacrées à vouloir le faire taire et disparaître. Le considérable déploiement de forces de répression en Corse au lendemain de la tentative d’assassinat d’un prisonnier politique constitue une insupportable provocation qui s’inscrit dans un cycle qui n’a que trop duré. L’élève de Chevènement en matière de « dossier corse » se montre d’une remarquable constance qui rappelle celle de Choiseul : c’est bien là une volonté inébranlable de nier nos droits historiques et de nous écraser. Ne tombons pas dans de grossiers pièges. Ne soyons pas un argument électoral en faveur de Macron, sur fond de rétablissement de l’ordre républicain en Corse. Il nous revient tout au contraire d’initier collectivement un mouvement de riposte populaire dont le gouvernement français, comme l’État, ne mesurent pas encore la portée. TUTTI IN CORTI DUMENICA.

A MANCA


A fidirazioni di l’uparaghji di u turisimu corsu apporte son soutien au stc marins, et appelle a la mobilisation générale, organisée le dimanche 6/03/22 a 14h30. duminica, tutti in corti !!!

A fidirazioni di l’uparaghji di u turisimu corsu


U Cullittivu- I Liceani Corsi chjama l’inseme di u populu Corsu à esse in Corti dumenica, u 6 di marzu, à 2 ore è mezu ! Aiò chì hè ora !

U Cullittivu- I Liceani Corsi



HÈ GHJUNTA L’ORA DI FALÀ IN CARRUGHJU ! Dopu à l’evenimentu accadutu in a centrale d’Arles contr’à u nostru fratellu è patriottu Yvan Colonna, l’Associu À Fianc’à Noi chjama à l’addunita urganizata da a giuventù corsa, dumane à 2 ore è mezu in Corti.

Associu À Fianc’à Noi

A corsica pienghje. Pienghje e stà appesa à a sperenza di libertà. L’antica terra di corsica un po più stà cusì vittuparata. U ribombu di tanta suffrenza chjama à l’addunita per mustrà Chi a corsica e i sò figlioli sò uniti darettu à u pastore di Carghjese cum’elli u chjamavanu. Noi in tantu che identità e porta voce di a lotta per a difesi di i dritti agriculi nanti à nostra terra. Chjamemu à a mubilisazione di dumane. Perchè un si po fà què à un corsu incaceratu. Un si po fa què à un omu privatu di libertà. E un si tocca à un simbolu, un militante cumè Yvan chi à sempre tinutu fieru di pettu à a l’inghjustizia francesa. Vulemu purtà dinò u nostru sustegnu à a sò famiglia e à i sò dui figlioli Ghjuvan-Baptista e Ghjaseppu. Tutti in corti dumane

Sindicatu Mossa Paisana



« Binadettu sia l’Eternu, a me rocca, Chì appronta i me mani à u cumbattu, i me diti à a bataglia » Psaume 144:1 L’Orsi Ribelli sarà à fiancu à i studienti dumenica è participarà à a manifestazioni di Corti, da susteni à a famidda Colonna è palisà l’attu odiosu ch’eddu hè statu fattu à unu di i nosci, à nomi di l’Islam. Chjamemi i nosci mambari è cumpagni di tribuni à cuddà in Corti da fà senta a voci di u nosciu populu. Di pettu à a vindetta di Statu è l’islamisimu, ùn ci lasciaremi mai fà ! Pà Yvan, dumenica, tutt’in Corti !

L’Orsi Ribelli 2002


Cum’è tanti, simu indegnati assai da ciò ch’hè accadutu à Yvan Colonna è a manera cum’ella s’hè passata. In un sensu più largu indignati, è ùn hè micca d’oghje, da u trattamentu ch’ellu ci face dapoi tant’anni u Statu francese. Indignati da e vindette pulitiche, vindette à u nostru populu sanu. Indignati da issu dinegu di dirittu è di demucrazia ch’è no campemu tutti è e famiglie di i prighjuneri dinò. Per dì Basta, è fà ci sente più chè mai di voce una è forte, saremu dumane in Corti è chjamemu à tutti à esse prisenti. Intantu mandemu i nostri pinsamenti più fraterni à Yvan è a so famiglia è prighemu forte per ellu. AIÒ TUTTI, À POPULU FATTU BISOGNA À MARCHJÀ !

VOCE VENTU



A quandu u tornu d’Alanu Ferrandi e di Petru Alessandri ? Ghjè a questionne ch’omu si pone dopu a prova d’assassiniu nant’a Yvan Colonna in a prighjò d’Arles Dapoi parechj’anni si sà chi u statu Francese a dicisu di lascià more in prighjò quelli di u commando Erignac . Oghje si pò dumandà si u statu prova d’altre manere pè tumbà li ! Accusemu u statu Francese di purtà una respunsabilità maìo inde sta prova d’assassiniu ricusendu d’avvicinà i prighjuneri calcichendu u dirittu é a ghjustizia . Circhemu in quantu pussibule ,d essa a fiancu a YVAN e a so famiglia Chjamemu u populu corsu a l’addunita militante du dumenica in CORTI ! Ci tocca a fà ricunosce i diritti di a NAZIONE CORSA ! Forza e curaghju a u nostru fratellu … A POPULU FATTU BISOGN’À A MARCHJA

canta u populu corsu



Anzituttu, vulemu pensà à Yvan è à a so famiglia, dilli chì, di core, firmemu à fiancu à elli. Di pettu à l’inghjustizia è à a vindetta di statu, Diana di l’Alba chjama à l’addunita iniziata da a giuventù corsa, dumane à 2ore è mezu in Corti.

DIANA DI L’ALBA



  • FELI

  • L’ARCUSGI

  • I VOCI DI A GRAVONA

Suite à l’appel par voie de communiqué de la famille d’Yvan COLONNA, la ligue des droits de l’Homme participera à la manifestation à Corte, ce jour. La Ldh sera présente pour porter à ses côtés l’exigence de vérité et rappeler, en plus de l’égalité devant la loi, l’urgence d’un rapprochement à Borgo de Pierre ALESSANDRI et Alain FERRANDI pour leur protection.

LIGUE DES DROITS DE L’HOMME Section de Corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: