Il y a 22 ans, les militants de l’ALC et de la G.I étaient matraqués lors de l’occupation pacifique du Rectorat #Corse

Le Mercredi 27 Février 2002 : Suite à l’occupation pacifique du Rectorat à Aiacciu par des militants de la Ghjuventù Indipendentista et de l’Associu di i Liceani Corsi, l’assaut est donné par les forces de répression.

Sans ménagement et avec violence, les jeunes militants sont évacués manu militari par des fauves surexcité sous le commandement d’un commissaire fraîchement promu…

Suite au matraquage violent, une étudiante, pris de vomissement et d’étourdissements a été amené d’urgence à l’hôpital de la miséricorde à Aiacciu.

Les manifestants avaient demandé aux policiers présent de prévenir les secours, choses qu’à confirmer verbalement le commissaire présent sur les lieux aussitôt démenti par les pompiers arrivés sur les lieux suite à l’appel d’un étudiant.

Cette action, une des premières de cette année 2002, annonce une longue suite d’actions des jeunes militants nationalistes.

Les premières actions ont démarré fin février avec l’occupation du rectorat d’Ajaccio, d’où les militants ont été délogés manu militari.

Le jeudi 28 Février 2002 :Lycées : manifestations pour le corse : Des lycéens bloquent des cours et descendent dans la rue à l’appel du syndicat Gjhuventu Indipendentista. Près de 500 d’entre eux sont rassemblés devant le rectorat à Ajaccio où une délégation a exposé des revendications relatives à l’enseignement de la langue corse. A Bastia, quelques dizaines de lycéens se sont rassemblés devant les grilles de la préfecture où un étudiant a été interpellé.

Le Vendredi 1er Mars 2002 : Manifestations lycéennes : Les rassemblements devant les préfectures dégénèrent. Mobilisés pour l’enseignement de la langue corse, des lycéens se sont rassemblés devant les préfectures de l’île.

« le directeur départemental des renseignements généraux a été brièvement retenu en otage »

Le Mardi 5 Mars 2002 : Manifestation à Corti, Bastia è Aiacciu pour la Langue Corse : Une manifestation qui dégénère à Corti, La manifestation régionale des étudiants et des lycéens pour l’officialisation de la langue corse a dégénéré dans la soirée à Corti. Certains jeunes gens se sont opposes aux forces de l’ordre et le directeur départemental des renseignements généraux a été retenu pendant une heure par un groupe de manifestants avant d’être libéré. Un étudiant a été interpellé auparavant par les gendarmes. .  Le Neveu de Petru Albertini a été interpellé….  Un milliers de manifestants à Corte et quelques centaines à Bastia. Bataille rangée sur le boulevard Paoli et affrontements à Corte.

« Le directeur de la sécurité publique a été blessé par un engin incendiaire. Dans le même temps, plusieurs jeunes se sont retrouvés à l’hôpital »

Le samedi 23 Mars 2002 : Plus de 2.000 personnes ont manifesté cet après-midi à Ajaccio pour défendre la langue et la culture corse… A l’appel d’un collectif constitué des trois syndicats étudiants représentés à l’université de Corte (Ghjuventu paolina, Consulta di i studienti corsi et Ghjuventu indipendentista), des syndicats lycéens, de plusieurs mouvements, associations et partis nationalistes, soit au total une trentaine d’organisations, la manifestation a rassemblé 1.500 personnes, selon la police, 2.500, selon les organisateurs. Le cortège s’est ébranlé derrière une unique banderole « Lingua corsa ufficiale » (langue corse officielle), portée par des étudiants. « Nous réclamons l’officialisation de la langue corse. Nous réclamons son enseignement de la maternelle à l’université sans discontinuité », a déclaré Josepha Giacometti, porte-parole du mouvement nationaliste Ghjuventu Indipendentista, au cours d’une allocution prononcée en corse.

Une trentaine d’organisations (politiques, professionnelles, culturelles ), emmenées par trois syndicats étudiants, appellent ce 23 mars 2002 à manifester à Ajaccio pour l’officialisation de la langue corse.

Ce « collectif » a été créé à la suite de plusieurs mouvements (la plupart émaillés d’incidents ) organisés depuis quelques semaines par les étudiants et lycéens .

La suite sur :

Source : Storia Corsa 

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: