Vingt-cinq députés de six partis différents ont appelé à reporter le référendum sur l’indépendance en Nouvelle-Calédonie

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 4 décembre 2021 à 15h02 Le peuple de Kanaky devrait voter lors du troisième et dernier référendum sur l’indépendance le 12 décembre, avec respectivement 43,33 % (2018) et 46,74 % (2020) de votes affirmatifs lors des deux précédents.

Cependant, la situation sanitaire et sociale actuelle n’est pas des meilleures pour un référendum dans un pays particulièrement touché par la pandémie de Covid-19. En conséquence, plusieurs secteurs ont demandé un report de la consultation. Cela a été fait par une majorité au Congrès de Nouvelle-Calédonie, ainsi que des représentants de divers gouvernements du Pacifique. Plusieurs voix en France métropolitaine se sont également jointes à l’appel. Par ailleurs, le FLNKS, l’un des principaux acteurs du processus d’indépendance kanak, a annoncé qu’il ne participerait pas au référendum.

Refuser de retarder la consultation peut avoir de graves conséquences sur la participation, notamment parmi les communautés les plus vulnérables, qui sont celles qui ont le plus souffert des effets du Covid-19. Cela peut également soulever de sérieuses questions sur la crédibilité et la légitimité des résultats de l’enquête.

En raison de l’importance de la nomination pour l’avenir politique du peuple de Nouvelle-Calédonie, les 25 députés madrilènes, issus de six partis politiques différents, se sont joints aux voix appelant à un report du référendum jusqu’à ce que les conditions sanitaires et sociales reviennent à la normale.

Liste des signataires :

  • Mertxe Aizpurua, Oskar Matute, Jon Iñarritu, Bel Pozueta, Iñaki Ruiz de Pinedo, Gorka Elejabarrieta, Idurre Bideguren – Euskal Herria Bildu · EH Bildu
  • Gabriel Rufian, Marta Rosique, Inés Granollers, Joan Margall, Xavier Eritja, Gerard Álvarez, Norma Pujol, Carolina Telechea, Maria Dantas, Montse Bassa – Esquerra Republicana · ERC
  • Nestor Rego – Bloque Nacionalista Galego · BNG
  • Albert Botrán, Mireia Vehí i Cantenys – Candidatura d’Unitat Popular · CUP
  • Míriam Nogueras i Camero, Mariona Illamola i Dausà, Pilar Calvo i Gómez, Josep Pagès i Massó – Junts per Catalunya
  • Anton Gómez-Reino – Podemos

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: