Il y a 33 ans, l’Assemblée de #Corse affirmait l’existence d’une communauté historique et culturelle vivante regroupant les corses d’origine et les corses d’adoption : le peuple corse

le 13 octobre 1988, la première motion d’une longue liste de revendications qui n’auront jamais abouti, passe en délibération à l’Assemblée de Corse. Revendication portée sous l’ère de Jean-Paul de Rocca Serra. La motion avait été déposée le 20 juillet 1988 sur le bureau de l’Assemblée de Corse par le groupe A cuncolta naziunalista.

À la veille de l’élection présidentielle, nouvelle trêve du FLNC. Mitterrand est réélu. Le chantier du deuxième statut pour la Corse est lancé par Pierre Joxe, ministre de l’intérieur.

 Le peuple corse est une communauté historique et culturelle vivante regroupant les Corses d’origine et d’adoption 

Les archives du journal le monde (lien ici) stipule que l’Assemblée de Corse a achevé, dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 octobre 1988, le débat entamé mardi (11 octobre 1988 autour de la motion en dix points déposée par le groupe nationaliste A Cuncolta naziunalista en adoptant cette motion, après l’avoir amendée.

Seul le MRG a voté contre l’adoption de ce texte (les communistes s’abstenant), qui propose une définition de la notion de « peuple corse » et propose également d’établir dans un délai de six mois un  » projet cohérent de développement économique, social et culturel  » de la Corse, qui serait  » officialisé par le dépôt d’une loi-programme « . M. Pierre Joxe, ministre de l’intérieur, qui est chargé du dossier corse se « réjouit » de l’adoption de cette motion.

Délibération de l’Assemblée de #corse relative à la notion de « Peuple Corse » – 1988

 

#corse StoriaCorsa 1988 « Motion Peuple Corse déposée par A Cuncolta à l’Assemblée »

Motion du peuple #Corse : Vote « pour » en 1988, « Contre » en 1990

 

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: