Carles Puigdemont Libéré – Les soutiens en #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 24 septembre 2021 à 18h44) Puigdemont a été libéré de prison accompagné du président de la Sardaigne et du président du Parlement de la Sardaigne Le juge sarde a libéré le président Puigdemont sans aucune mesure conservatoire.

Il est déjà sorti de prison cet après-midi. Il l’a fait accompagné du Président de la Sardaigne et du Président du Parlement de Sardaigne, qui l’ont ainsi soutenu. Puigdemont pourra circuler librement dans toute l’Europe dès aujourd’hui et retrouvera son activité institutionnelle. La seule condition est qu’il comparaisse devant le juge sarde le 4 octobre, date à laquelle l’audience du tribunal a été fixée.

A sa sortie de prison, Puigdemont s’est dit « très bien » et a plaisanté sur le fait qu’il avait été libéré : « L’Espagne ne perd jamais l’occasion de se ridiculiser » . Puigdemont a déclaré que la décision du Tribunal de l’Union européenne sur sa liberté de circulation sur le territoire européen, en sa qualité de député européen, était « très claire ». Il a expliqué qu’avant d’atterrir jeudi à l’aéroport de Sardaigne, « il avait eu des nouvelles qu’il y avait des carabiniers  » et pensait que « cela pouvait arriver », en référence à son arrestation. Mais « nous savons aussi comment cela peut se terminer », a-t-il déclaré, confiant que son cas serait résolu sans extradition vers l’Espagne.


 

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 24 septembre 2021 à 02h25) Le leader du mouvement indépendantiste a été arrêté jeudi sur l’île italienne de Sardaigne, où il s’était rendu pour une réunion.

L’avocat de Puigdemont, Gonzalo Boye, a confirmé plus tard l’arrestation dans un tweeter, disant qu’il a été placé en garde à vue « à l’arrivée en Sardaigne » jeudi et qu’il s’était rendu sur l’île pour travailler dans son rôle de député européen. Désormais détenu en Italie, Puigdemont a une date d’audience prévue vendredi pour déterminer les prochaines étapes de son affaire, ce qui pourrait signifier une extradition vers l’Espagne.

L’homme politique exilé était en fuite depuis près de quatre ans, passant une grande partie de ce temps en Belgique.

Depuis la nouvelle de son arrestation, les réseaux sociaux se sont mobilisés.



Sustegnu à Carles Puigdemont i Casamajó!

Au lendemain du référendum sur l’indépendance de la Catalogne du 1er octobre 2017, un mandat international avait été lancé par les autorités espagnoles à l’encontre des organisateurs de ce scrutin.

De nombreuses personnalités furent arrêtées et incarcérées à l’aune de leurs diverses participations et sur des motifs fallacieux. Le Président Carles Puigdemont avait échappé à cette rafle en se réfugiant notamment en Belgique. En homme libre, il a continué la lutte contre le jacobinisme du pays de tutelle, tout en appuyant constamment et pacifiquement toutes les luttes d’émancipation.

Corsica Libera et la Corse se souviennent notamment du soutien que Carles Puigdemont avait apporté à la Lutte de Libération Nationale lors des Ghjurnate Internaziunale di Corti en août 2019.

Aujourd’hui les autorités italiennes ont procédé à son arrestation en Sardaigne et c’est la justice transalpine qui décidera de son sort alors que l’Europe des États reste désespérément muette à ce sujet.

Corsica Libera apporte son soutien total au Président Carles Puigdemont et espère sa libération rapide.

No a l’extradició ! Libertade pro su Presidente Puigdemont !

Libertà per tutt’i populi nigati !

Associu Sulidarità: Libertà per Carles Puigdemont !

L’ancien président de la Generalitat de Catalogne et chef de file indépendantiste Carles Puigdemont a été arrêté hier en Sardaigne par la police italienne. Il pourrait être extradé vers Madrid en vertu d’un mandat d’arrêt international qui le vise.

A travers Carles Puigdemont l’Etat espagnol poursuit de sa vindicte l’ensemble du peuple catalan qui lutte depuis des décennies pour son émancipation nationale.
Mais Carles et les catalans ne sont pas seuls . Les peuples en lutte et les citoyens épris de liberté se tiennent à leurs côtés. Sulidarità apporte son soutien inconditionnel à Carles Puigdemont.

Libertà ! Demucrazia !

No a l’extradiciò ! Libertade pro su presidente !

PNC – Partitu di a Nazione Corsa

Le PNC apprend avec stupeur et colère l’arrestation de Carles Puigdemont, hier en Sardaigne, dans le cadre d’un de ses déplacements en tant qu’eurodéputé.

Faisant l’objet de poursuites pour avoir traduit les volontés du peuple catalan et initié un referendum démocratique de consultation sur l’indépendance en 2017, les choses semblaient évoluer plus favorablement, au vu de la reprise des négociations avec le gouvernement espagnol.

Ce n’était manifestement pas le cas.

Ce n’est pas cette Europe que nous voulons construire. L’Europe du futur est doit respecter les peuples et la démocratie et faire du droit à l’autodétermination un de ses piliers fondamentaux.

Nous en appelons à l’arrêt de toute poursuite à l’encontre de Carles Puigdemont, à sa libération et à son amnistie, ainsi qu’à la reprise d’un véritable dialogue politique.
#EuropeOfAllPeoples



Femu a Corsica apporte son soutien à Caries Puigdemont.

Son arrestation par les autorités italiennes va à l’encontre de son immunité parlementaire.

Cette violation des décisions des tribunaux de l’Union Européenne et de la Cour de Justice de l’Union Européenne est inacceptable et confirme la solidarité des états européens dans leur volonté d’empècher l’émancipation des peuples et des nations sans Etat de l’UE ; fût-elle au mépris de la justice et du droit.

Femu a Corsica réaffirme sa solidarité totale au peuple Catalan.



LIBERTÀ PÀ CARLES PUIGDEMONT A Manca condamne l’arrestation arbitraire du leader indépendantiste catalan en Sardaigne et exige sa remise en liberté immédiate. Sur la forme, cette arrestation foule au pied le droit européen et le statut de réfugié dont bénéficie Carles Puigdemont en Belgique. Sur le fond politique, cette arrestation autorisée par Mario Draghi ne nous surprend aucunement. Le banquier Draghi est un des principaux artisans de la constitution libérale européenne qui garantit aux États membres le respect de leur intégrité territoriale. Draghi est donc cohérent avec lui -même en respectant les accords de sécurité avec l’État espagnol. L’Europe du Capital est et demeure une prison pour les peuples. A Manca



Core In Fronte s’élève contre l’arrestation, en Sardaigne, à l’aéroport d’Alghero, en vertu d’un mandat d’arrêt européen, de 𝗖𝗮𝗿𝗹𝗲𝘀 𝗣𝘂𝗶𝗴𝗱𝗲𝗺𝗼𝗻𝘁, leader indépendantiste catalan et ancien chef de Gouvernement.
La répression continue contre le mouvement indépendantiste catalan. Elle intervient après l’imposante manifestation populaire, du 11 septembre dernier, pour le respect des droits nationaux et l’indépendance en Catalogne.
À la différence de la Belgique ou Carles Puigdemont a pu séjourner, l’Italie s’avère complice de l’Espagne.
L’Union Européenne, de par son silence coupable, aura fait preuve, depuis 2 ans, de lâcheté sur la question catalane. Les institutions européennes ont nié le droit d’une Nation sans Etat et son aspiration à l’autodétermination.
L’Europe a fait le choix de l’Europe des Etats-Nations face à l’Europe des peuples et des régions.
En Catalogne, au Pays Basque ou en Corse, la répression ne sera jamais une solution politique face à l’aspiration légitime des peuples.
Core In Fronte demande la libération immédiate de Carles Puigdemont et appelle les juges de la Cour d’Appel de Sassari au même discernement que la justice belge, sur le traitement de la demande d’extradition de l’Espagne.



LIBARTÀ PAR CARLU PUIGDEMONT ! Mentre si spiazzaia in Sardegna in qualità di diputatu auropianu, Carlu Puigdemont, anzianu prisidenti indipendentistu catalanu, elettu in un quadru dimucraticu, hè statu interpellatu e incarciaratu in Sassari. Iss’arrestazioni hè cuntraria à u principiu di ghjustizia postu chi u Mandatu d’Arrestu Auropianu e u Mandatu d’Arrestu Intarnaziunali sò stati annullati. Moscia supratuttu in cori di l’Unioni Auropiana l’andamenti di u Statu Spagnolu incù a cumplicità di quiddu talianu à fà fronti a a crescita di l’aspirazioni di i populi e nazioni d’Auropa e di u Mediterraneu à scedda u so avvena. Oghji u missaghju hè chjaru chjaru : arristà à Carlu Puigdemont hè dì innò à a scelta dimucratica di a Nazioni Catalana à l’autoditirminazioni e à l’indipendenza. PATRIOTTI in a so logica intarnaziunalista di fà sent’a so voci par tutti quiddi chi lottani par a libartà di i populi e chi sò vìttimi di a riprissioni statali testimunighja a sò intreva sulidarità incù Carlu Puigdemont, rimissu in libartà survegliata è tutti i patriotti catalani oghji parsiguitati. Tempu di mossa intarnaziunalista è patriottica hè ! LIBARTÀ ! PATRIOTTI



 

 

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: