« Soutien aux paisani d’A Rocca et de l’Alta Rocca » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 21 septembre 2021) C’est aujourd’hui que se réunit le conseil des sites pour donner un avis sur le projet de carrière à ciel ouvert de roche massive de granite sur la commune de Fuzzà.

Corsica Libera s’était déjà opposé formellement à ce projet par le vote de ses élus à l’Assemblée de Corse lors de la précédente mandature.

Différentes atteintes environnementales sont en effet remarquées, et les risques sanitaires et écologiques sont importants: pollution atmosphérique, atteinte à la biodiversité…

De plus l’exploitation d’une telle carrière dans la région aura un impact social et économique en dévalorisant A Pievi di Tallà qui regroupe différents sites classés et historiques mais cela aura également un impact sur le milieu agricole. En effet la présence d’un cours d’eau sur l’emprise du projet est avérée et les risques de pollution sont évidents.

Les différents allers et retours de camions auront également des conséquences négatives sur l’état du réseau routier comme en témoignent les routes aux abords des carrières de la commune d’Albitreccia dans le Taravu.

Il semble aujourd’hui que les différents impacts aient été sous-estimés. Une réflexion devra en outre être menée quant à la mise en place d’une fabrication moderne d’agrégats dans un contexte où des techniques alternatives mobilisant des technologies de pointe tendent à se développer et favorisent une logique de développement durable : consommation de matière réduite et, respect de l’environnement, fabrication sur site et économie circulaire.

Plusieurs exemples commencent à voir le jour en Europe. À l’heure où le conseil des sites où siègent notamment l’État et la collectivité de Corse doit rendre son avis sur ce projet Corsica Libera réaffirme son opposition à celui-ci et son soutien aux paisani d’A Rocca et de l’Alta Rocca mobilisés pour y faire obstacle.

Corsica Libera


Aout 2021 : Le collectif Forz’Alta Rocca – Forza Tallà a organisé une mobilisation ce samedi 28 aout 2021, contre le projet d’ouverture d’une carrière à ciel ouvert à Sainte Lucie d Tallano. Pour ce comité composé d’habitants et d’élus, ce projet représente un véritable danger sanitaire et est, de surcroît, une hérésie économique. Malgré la majorité d’avis défavorables induits de l’enquête publique (80% environ), les commissaires enquêteurs sont passés outre et ont donné un avis favorable précise le comité. Depuis, la mobilisation ne cesse de croitre, pour exiger de l’état le retrait du projet.



Mars 2021 : Un collectif « Forza Alta Rocca, Forza Tallà » s’est créé et lutte, depuis de nombreux mois contre l’exploitation de cette carrière.

Une enquête publique a émis un avis favorable à l’exploitation d’une carrière de granit sur la commune de Fozzano, dans l’Alta Rocca. Et ce, malgré l’opposition d’une partie de la population locale.

En conclusion de l’enquête publique, la commissaire-enquêtrice a donné un avis favorable à l’exploitation de la carrière. Mais sous trois réserves :

Réserve 1 : constituer dans les meilleurs délais, un comité d’information ou de consultation ou de suivi, associant les parties intéressées au projet, sans oublier les acteurs de l’Alta Rocca.
Réserve 2 : consulter l’Architecte des Bâtiments de France, au sujet des covisibilités depuis le couvent Saint-François et l’ancienne église Saint Jean-Baptiste, sur la commune de Sainte-Lucie-de-Tallano, afin qu’il soit en mesure de donner son avis sur le projet, ou de fournir des prescriptions complémentaires.
Réserve 3 : s’assurer de la prise en compte des réserves et observations restantes du Conseil national pour la protection de la nature (CNPN du 2 octobre 2019) et de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM du 3 novembre 2020).



Novembre 2020 Le projet d’exploitation de carrière d’extraction de roches massives et granit en cours sur la commune de Fozzano et de Loreto-di-Tallano au lieu dit Trapinellu et impactant les communes de Sainte-Lucie-de-Tallano, Altagène et Olmiccia, s’est doublement invité à la session de l’Assemblée de Corse. D’abord par une question orale posée par une élue de Tallano, Chantal Pedinielli, membre du groupe de droite «Per l’Avvene », qui est montée au créneau, suivie par une motion de Femu a Corsica allant dans le même sens et adoptée.  La motion, qui s’oppose fermement au projet, a été adoptée à l’unanimité avec non-participation de la droite.



Revue de presse

(article) (article)

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: