#PetruAlessandri – Suite à l’appel du parquet, les réactions sur la toile #Corse

(Unità Naziunale – Publié le 28 juillet 2021) Le Tribunal d’application des peines a ordonné une mesure de semi-liberté à Borgu pour Pierre Alessandri. Le Parquet anti-territoriste a fait appel, cet appel est suspensif. Grosse mobilisation virtuelle:

PETRU ALESSANDRI : ÙN PIANTA A VINDETTA DI STATU ! Il apparaît de plus en plus évident que la vengeance d’état continue de s’exercer sur l’ensemble des prisonniers politiques Corses et plus particulièrement aujourd’hui sur Petru Alessandri. Incarcéré depuis 1999 et libérable depuis 2018, Petru s’était vu accorder une mesure de semi-liberté avec rapprochement à Borgu par le juge d’application des peines. Le parquet, qui n’est que le reflet docile du pouvoir politique français a fait appel. L’appel étant suspensif, Petru restera quelques mois supplémentaires au moins incarcéré en France. Sulidarità dénonce la poursuite d’une vengeance d’état systématique contre les prisonniers politiques corses. A l’heure où en Corse tout est fait pour obtenir une solution politique après la décision historique et l’annonce de la sortie progressive de la clandestinité du FLNC en juin 2014, et l’approbation constante par le processus démocratique du peuple Corse aux idées du mouvement national et en particulier en ce qui concerne le sort des prisonniers politiques, le gouvernement français persiste dans un véritable déni de démocratie et le refus du règlement d’un conflit de 40 années. Nous appelons donc le peuple Corse à se tenir prêt à se mobiliser, afin d’exiger du gouvernement français une véritable solution politique pour les prisonniers politiques corses! Libertà per i patriotti!



PARTITU DI A NAZIONE CORSA : 1981-2021 : Quarante ans après la dissolution de la cour de sûreté de l’Etat, le temps de la justice d’exception n’est toujours pas révolu.  Aujourd’hui, Pierre Alessandri, prisonnier politique corse, devait enfin revenir dans l’île, conformément à la décision rendue par le tribunal de l’application des peines antiterroriste. Or, sans réelle surprise, le « parquet national antiterroriste » fait appel de la décision rendue mardi dernier. Cet appel, à caractère suspensif, constitue un affront délibéré au Peuple Corse et à sa représentation qui, unanimement, réclament le retour sur l’île de ces patriotes. Dans ce cas d’espèce, Pierre Alessandri, détenu depuis 1999 et condamné en 2003 à la perpétuité avec une peine incompressible de vingt-deux ans de prison, aurait déjà pu bénéficier d’une libération conditionnelle depuis 2018 puisqu’ayant purgé sa peine de sûreté. La vengeance d’Etat reste la règle et bafoue encore et toujours le droit. Elle est l’un des signes du blocage historique, qui refuse toute amorce d’un règlement politique de la question Corse, dont la libération des prisonniers est partie intégrante.  Pour notre part, nous en appelons à la mobilisation du mouvement national, fort du soutien populaire, au nom de la démocratie, de la justice et du respect des droits.






A Vindetta di Statu cuntinueghja… Pierre Alessandri, prisonnier politique, détenu depuis 1999, et condamné à perpétuité avec une peine incompressible de 22 ans de prison, est en droit d’obtenir une liberté conditionnelle depuis 2018. Mardi après-midi, le Tribunal d’application des peines lui a octroyé un régime de semi-liberté pouvant lui permettre de purger sa peine à la maison d’arrêt de Borgu. Dans la foulée, le parquet antiterroriste a fait appel de cette décision, appel suspensif, annulant le régime de semi-liberté et son retour en Corse. Cette énième décision inique est un acte politique visé alimentant le processus de vengeance d’Etat et annihilant tout potentiel processus de paix en Corse. Face à cela, Femu a Corsica apporte son soutien fraternel à Pierre Alessandri face à cette décision Femu a Corsica demande l’application du droit, pour Pierre Alessandri, Alain Ferrandi, Yvan Colonna et tous les prisonniers politiques corses, pour permettre leur rapprochement, leur libération et leur réinsertion sociale et professionnelle. Il ne peut en être autrement. Ghjustizia, Drittu è libertà per I prigiuneri pulitichi Corsi



SUSTENIMU À PETRU ALESSANDRI E À TUTTI I PATRIOTTI De nouveau, contre l’avis même du tribunal de l’application des peines « anti-terroristes », le Parquet National Anti-Terroriste procède à l’appel-suspensif-de la décision qui aurait du permettre à Petru Alessandri de rentrer retrouver les siens et son pays. Petru Alessandri, détenu depuis 1999, condamné à la perpétuité avec peine incompressible de vingt-deux ans en 2003, est conditionnable depuis 2018… Cette infernale navette judiciaire à la quelle sont soumises les familles, épuisées depuis tant d’années par ces cyniques manoeuvres dilatoires, démontre que Pierre Alessandri, à l’instar d’ Alain Ferrandi et Yvan Colonna, est un ôtage de l’État français. Au moment ou majoraitairement, les corses expriment à nouveau la nécessité d’une Solution Politique et appellent de tous leurs voeux à la libération de tous les patriotes emprisonnés, ce nouvel appel résonne comme une nouvelle provocation. Le temps est aujourd’hui à la mobilisation populaire. Patriotti apporte son entier soutien, fraternel et politique, à Petru Alessandri et à tous les prisonniers politiques. Patriotti appelle toutes les forces vives et anti-répressives à prendre les initiatives populaires qui s’imposent pour le retour de tous les nôtres. Un seul mot d’ordre : LIBARTÀ ! PATRIOTTI

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: