Breaking News

il y a 14 ans le Comité Anti Répression occupait la Mairie d’Aiacciu – #Corse #StoriaLLN

(Unità Naziunale – publié le 26 avril) Occupation de la mairie d’Aiacciu par les militants du Comité Anti Répression.

Le 26 avril 2007 :  Dans la matinée de jeudi les forces d’occupations ont procédé à l’interpellation de 5 jeunes corses qui auraient selon la justice coloniale participer à la résistance populaire du samedi 21 avril dernier.

En se rendant chez Antoine Alessandri, le fils du prisonnier politique Petru Alessandri, la police était armé, cagoulé et menaçante. En arrivant chez la « mamòne » d’Antò, les policiers ont demandé où se trouvait « Pierre ».

Devant l’incompréhension de la mère de Petru et sa réponse angoissée « mon fils est en prison », les policiers se sont finalement aperçu de la grotesque erreur. Une erreur peut être « faite exprès » pour mettre la pression sur cette famille.

Toute la journée se sont relayés devant le commissariat, la famille, les amis, des sympathisants et des militants. Vers 19h, c’était déjà une centaine de personne qui se trouvaient en bas du commissariat pendant que des Gendarmes mobiles mettaient en place des barrières de sécurité. A ce moment là, les personnes présentes se sont positionnées derrière ces barrières.

Le porte parole du Comité Anti Répression a demandé à parler à un responsable de la sécurité.

Peu de temps après un jeu de chaise musicale au sein de la police, une « sorte de médiateur » en chemise rose est arrivé pour écouter la demande du peuple corse : Libération immédiate des jeunes en garde à vue. Le « médiateur » s’est donc rendu à l’intérieur du commissariat pour rendre compte de notre demande.



Photos, résumé de l’action, vidéo sur ce lien : 

Occupation de la mairie d’Aiacciu par les militants du Comité Anti Répression – #corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: