Breaking News

CUP, Comuns, ERC, Junts i PSC conviennent d’un décalogue de mesures pour garantir la démocratie, les droits et la diversité au Parlement – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte internationale – Publié le 13 mars)  (11 mars 2021) Après plusieurs réunions au cours des dernières semaines, les cinq groupes se sont mis d’accord sur dix mesures pour lutter contre le discours de haine et l’activité de l’extrême droite au Parlement de Catalogne.

Les parties signataires veulent montrer leur engagement en faveur d’une Catalogne pleinement démocratique, défenseur des droits de l’homme et garant de l’égalité des droits et des libertés pour tous ceux qui vivent et entreprennent leur projet vital en Catalogne, fiers et attachés à sa diversité.

Ils considèrent que le Parlement de Catalogne doit pleinement refléter cet engagement et, dans son oui, il n’y a pas de place pour des attitudes ou des proclamations racistes, LGTBIphobes, autoritaires ou sexistes. Pour cette raison, ils prennent les engagements suivants pour continuer à faire du Parlement un espace de liberté et de confrontation politique, d’idées et de dialogue.

Pour un Parlement engagé pour la démocratie, les droits et la diversité.

PRÉAMBULE
Les groupes parlementaires soussignés adoptent les accords suivants:

LES ACCORDS

1. Espaces d’intervention
Utiliser les espaces d’intervention au Parlement pour lutter contre les discours de haine, défendre les droits de l’homme et lutter contre les fausses informations qui pourraient conduire à la discrimination et aux violations des droits de l’homme.

2. Présence dans les organes du Gouvernement du Parlement
Etablir les accords nécessaires pour empêcher la présence de l’extrême droite au Bureau du Parlement, aux tables des commissions, à la coordination des intergroupes et au rapport des groupes de travail. Ainsi que pour éviter que la présentation de papiers collégiaux ne revienne à tout député ou député de formations d’extrême droite.

Aussi, établir les accords nécessaires pour éviter, dans la mesure du possible, la présence des formations d’extrême droite dans les nominations que le Parlement de Catalogne a le pouvoir statutaire ou législatif de réaliser. Cela comprend la représentation du Parlement dans les forums correspondants.

3. Réunions avec les entités
Lorsque des réunions de travail sont organisées entre des groupes parlementaires et des entités pour aborder des questions spécifiques, les groupes soussignés informeront les entités requérantes qu’elles ne seront pas convoquées dans des formations d’extrême droite.

4. Initiatives
Ne pas normaliser ou légitimer l’action politique des formations d’extrême droite. Par conséquent, ne souscrivez à aucune initiative parlementaire conjointe avec ces formations et empêchez leurs initiatives de prospérer.

5. Renforcement contre le discours de haine:
Promouvoir les amendements législatifs ou autres actions nécessaires afin que: le Parlement soit protégé contre les discours de haine et la discrimination, l’engagement contre la discrimination et le harcèlement est sanctionné par des sanctions en cas de non signature et l’exigence d’unanimité est modifiée les déclarations institutionnelles en faveur de la majorité qualifiée.

6. Calendrier institutionnel
Nous appelons le Bureau parlementaire à ratifier le calendrier actuel des commémorations institutionnelles, qui comprend, entre autres, la commémoration des victimes de l’Holocauste, du génocide des Roms et de la traite transatlantique des femmes africaines asservies.

7. Manifestations de violence contre les députés
Rejeter formellement et à l’unanimité toute manifestation de violence verbale, physique ou psychologique contre les députés dans tout espace à l’intérieur ou à l’extérieur du Parlement de Catalogne pour des raisons de discrimination de toute nature.

8. Visibilité du féminicide et du racisme au Parlement

Maintenir l’initiative de compter les morts en Méditerranée et les féminicides qui ont eu lieu à chaque session plénière, comme cela a été fait lors de la 12e législature. Promouvoir également la création d’une commission d’étude sur le racisme institutionnel.

9. Travail conjoint entre les groupes parlementaires
Maintenir un espace de travail commun pendant la législature entre les groupes parlementaires signataires, pour coordonner l’action parlementaire et les réponses aux actions spécifiques des formations d’extrême droite.

10. Travail conjoint avec la société civile organisée
Formaliser un espace de travail et une coordination avec l’extrême droite, y compris la société civile organisée.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: