Breaking News

Le STC Hestia « continuera de lutter et de soutenir toutes les actions qui mèneront à une meilleure reconnaissance et valorisation de sa profession » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de Masse – Publié le 5 mars 2021)  Le STC Hestia tient à dénoncer la politique engagée par le GES (Groupement des Entreprises de Sécurité) et la SESA (Syndicats des Entreprises de Sûreté Aérienne et Aéroportuaire) en ce qui concerne les rémunérations de branche dans la Sécurité Privée.

Le STC Hestia rappelle que depuis le début de la pandémie, les agents de sécurité n’ont jamais été aussi présents pour faire respecter les règles d’occupation et de distanciation en faisant face courageusement au risque d’être infectés. Les agents ont été exemplaires et essentiels dans les missions de sécurisation indispensables aux activités sanitaires, logistiques et industrielles de la Nation qui devaient nécessairement se poursuivre, tout en faisant face, au manque de reconnaissance, aux manques de masques, de gels et de points d’eau pour pouvoir se laver les mains.

Le STC Hestia rappelle également que l’écart de notre grille des salaires avec le SMIC était de +10,63% en 2002 pour le coefficient 120 et s’est érodé pour arriver à -1,38% en 2019.

Le 12 mars 2019 avait été proposé, de procéder à une revalorisation triennale de l’ensemble des salaires minima conventionnels de 2.6% au 1er janvier 2019, 3.2% au 1er janvier 2020 et 4.2% au 1er janvier 2021.

Enfin de majorer les heures de nuit et les heures travaillées le dimanche de 5% supplémentaire par an sur une période de 3 ans représentant ainsi une majoration à minima de 15% conventionnel pour 2019, 20% pour 2020, 25% pour 2021.

C’était une proposition réaliste et juste, tout le contraire de cette proposition de 0,4% de notre grille pour 2021. Elle a pourtant été rejetée par le futur GES.

Le STC Hestia regrette le manque d’ambition du GES et de la SESA dans son refus de niveler par le haut le secteur de la sécurité privée et rappelle que ces dernières années, les cadeaux fiscaux des précédents gouvernements (CICE, allègements Fillon…), étaient directement répercutés, pour une grande partie, dans les prix proposés par les entreprises de sécurité privée dans leur réponse aux appels d’offre, contribuant à habituer ainsi les donneurs d’ordre à toujours vouloir une sécurité au rabais oubliant qu’en bout de chaine, les agents sur le terrain en constituent le dernier maillon.

Le STC Hestia s’étonne, aussi, de voir que la Prime PASA, attribuée aux agents aéroportuaires, est remise en cause. Pour rappel la « Prime PASA » a été obtenue en 2002 : nous retournons 20 ans en arrière !

Le STC Hestia maintient que la montée en compétences des salariés et une meilleure attractivité des métiers de la prévention sécurité passent par une augmentation forte de la grille des salaires.

Le STC Hestia continuera de lutter et de soutenir toutes les actions qui mèneront à une meilleure reconnaissance et valorisation de sa profession.

Per a Liberazione Naziunale è per a Liberazione Suciale

PIÙ CHÈ MAI, INSEME FEMU FRONTE !

STC HESTIA
5 MARS 2021

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: