Breaking News

Il y a 6 ans démarrait la campagne d’#Amnistia avec la première délibération institutionnelle – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – publié le 3 février) Le 3 février 2015, le Conseil Communautaire di E Cinque Pieve di Balagna s’est prononcé à l’unanimité des membres présents pour l’amnistie des prisonniers politiques corses. Première délibération d’une longue série !

Campagne lancée quelques mois auparavant lors dune conférence de presse de l’Associu Sulidarità et de Corsica Libera

Plus de 170 délibérations auront lieu entre 2015 et 2017 dans un contexte politique particulièrement tendu malgré le dépôt des armes du FLNC UC en juin 2014 et les premières victoires institutionnelles comme la mairie de Bastia en 2014 et l’Assemblée de Corse en 2015.

Le contexte de la demande en 2015 : « Sulidarità a porté depuis sa création la demande de rapprochement des prisonniers politiques, ainsi que la libération de ces derniers. Une libération aujourd’hui possible à travers une loi d’amnistie. Une amnistie qui s’accompagne d’un processus politique, et ce, depuis la décision du FLNC en juin 2014 de quitter l’échiquier politique. Depuis les votes de la Collectivité Territoriale en faveur des droits du Peuple Corse, et de la constitution à l’initiative de Corsica Libera d’une coordination pour une voie politique regroupant le mouvement national ainsi que des élus progressistes, et des représentants de la société civile, un projet de loi d’amnistie est possible. »

« Dans ses fondamentaux Corsica Libera a voté lors de son Assemblée Générale constitutive en 2008 la demande de libération des prisonniers politiques. Sulidarità porte depuis plus de 17 ans, la demande de rapprochement, mais aussi la demande de libération des prisonniers politiques. Tout comme d’autres structures politiques ou humanitaire qui depuis des années se battent sur le même terrain. »

Interpellations, garde à vue n’ont eu de cesse de mobiliser les militants sur le terrain de la lutte de masse. Mais aussi sur le terrain institutionnel où les motions fleurissaient depuis 2010 dans un rythme effréné, adoptées à l’unanimité. Des vœux restés pieux.

Action, Réaction, Pétition, Motions, manifestations

La campagne amnistia s’est endormie en 2017.

Voici les principaux liens de référence :

#corse +de 170 conseils municipaux soutiennent la campagne d’Amnistia de @Sulidarità

 

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: