Breaking News

« Signatures pour l’amnistie et l’autodétermination dans une centaine de points fixes à travers la Catalogne » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 16 janvier 2021 publie à 19h00 –  source «Suspendre la démocratie, c’est avoir des prisonniers politiques, des exilés et des milliers de représailles», dit Marcel Mauri.

Òmnium Cultural (1) a installé une centaine de points fixes dans toute la Catalogne pour recueillir des signatures en faveur de l’ amnistie et du droit à l’autodétermination . Le vice-président de l’organisation, Marcel Mauri , a averti le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, que « suspendre la démocratie, c’est avoir des prisonniers politiques, des exilés et des milliers de représailles ». Et c’est pourquoi, a-t-il dit, « face au sale jeu des pouvoirs de l’État », l’entité ne renoncera pas à l’amnistie ou à l’autodétermination. « Nous ne céderons pas au chantage de l’Etat, quel que soit son nom », a-t-il prévenu.

(1) Òmnium Cultural est une association qui œuvre pour la promotion de la langue et de la culture catalanes et pour l’identité des pays catalans.

Mauri a appelé à continuer à être « mobilisé et ferme » pour atteindre ces deux objectifs, tout en précisant que l’Etat espagnol continuera à « utiliser tous les outils » à sa disposition pour « limiter les droits ».

Le vice-président d’Òmnium n’a pas exclu que l’Etat espagnol conteste le troisième degré que les prisons de Lledoners, Wad-ras et Puig de les Basses ont à nouveau proposé pour les prisonniers du 1-O, après six mois depuis que la Cour suprême a annulé la première concession de ce régime.

Il s’agit de la deuxième vague de collection signature portée par Omnium après le «succès» de la première en décembre. La campagne fait partie de l’accord d’indépendance pour adopter une loi d’amnistie qui englobe tous ceux qui ont subi des représailles et coordonnée avec d’autres entités qui soutiennent l’amnistie.

L’objectif est d’obtenir le maximum de soutien du public pour que l’Etat espagnol « reconnaisse l’existence d’un conflit politique en Catalogne », un conflit qui « ne peut être résolu » qu’avec une loi d’amnistie et  » rendre possible l’exercice du droit à l’autodétermination ».

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: