Le 9 janvier 2021, des initiatives pour les droits des prisonniers basques auront lieu dans 70 villes de Navarre et +de 200 au Pays Basque – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte internationale – publié le 30 décembre 2020, source) Le Réseau Citoyen a annoncé aujourd’hui lors d’une conférence de presse à Bilbao les mobilisations pour les droits des prisonniers basques qui auront lieu le 9 janvier dans tous les coins du Pays Basque. Au total, les initiatives se dérouleront dans 216 communes du Pays basque et 70 communes de Navarre.

«Ce sera l’une des plus grandes et des plus importantes initiatives participatives organisées dans 216 villes le même jour, à la même heure et au sein de la même lecture, d’où l’énorme mobilisation organisée par Sarek en janvier de cette année», explique Sarek. Ils ont également annoncé qu’un événement se tiendrait le 9 janvier à 11h30 pour rassembler des représentants des syndicats, des groupes sociaux et politiques à Bilbao afin de mettre en évidence le consensus exprimé dans ces quatre domaines et les mesures prises pour la coexistence ces dernières années et mois.

Les mobilisations qui auront lieu dans les villages seront très diverses du point de vue du format: chaînes humaines, mosaïques, manifestations, événements musicaux … Cependant, ils chercheront tous des formules pour représenter le «chemin illuminé», c’est-à-dire des photographies utilisant des lumières mobiles. puis ils seront partagés sur les réseaux sociaux. «Ce sera un moment privilégié où nous réunirons tous les peuples et toutes les personnes rassemblées là-bas, ainsi que le moment où nous nous unirons aux membres du nord, qui éclaireront également la voie à Bayonne», déclare Sar.

Sar a rappelé les deux principales revendications des mobilisations de cette année: d’une part, mettre un terme à la politique de déportation en conduisant tous les prisonniers politiques basques dans les prisons du Pays basque, et d’autre part, établir le degré de progression qui a été systématiquement refusé. Sarek a voulu mettre en lumière les mouvements de prisonniers ces dernières semaines en les relocalisant dans des prisons proches du Pays Basque. Mais il nous a rappelé que c’est le droit des prisonniers d’être au Pays Basque. En revanche, 107 détenus restent au premier degré, dans le régime pénitentiaire le plus dur.

«C’est pourquoi nous allons demander que la nouvelle année 2021 soit une année de changement de politique pénitentiaire, de ville en ville», déclare Sarek. « C’est aussi une condition essentielle pour continuer à avancer sur la voie d’une solution et d’une coexistence. Et pour cela, nous avons également besoin de l’activation de nous tous et de la diffusion de cette proclamation dans les rues », ont-ils rappelé.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: