Décolonisation du Sahara occidental: l’ONU adresse un lourd message aux USA et au Maroc – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte internationale – publié le 29 décembre, source) Le représentant du front Polisario en France, Mohamed Sidati a affirmé que le peuple sahraoui s’était inscrit, depuis le 13 novembre dernier, dans une seconde guerre de libération, suite à l’agression marocaine contre des civils sahraouis, insistant sur le lourd message récemment adressé par le Conseil de sécurité à l’adresse des USA et de l’occupant marocain qui tentent de dérailler le processus de décolonisation.

Invité lundi à la Radio Algérie internationale, M. Sidati a précisé que « les Sahraouis retrouvent le chemin de la lutte armée et demeurent si déterminés à se sacrifier pour le recouvrement de leurs droits sous l’emblème ‘Avec le fusil nous recouvrerons la liberté’ même si nous n’avons jamais été des préconiseurs de guerre ».

Le diplomate sahraoui a ainsi déploré la dégradation accrue de la situation dans les territoires occupés à l’ombre du désengagement de la Minurso et des tentatives du Maroc à museler la responsabilité de la mission onusienne et vider les résolutions onusiennes de leur contenu.

Il a également fait part de « la patience et l’expectative dont a fait montre le peuple sahraoui qui a attendu, trente ans durant, une résolution éminente de la part de la communauté internationale, seule défenseure et garante de son droit à l’autodétermination ».

« La réaction du peuple sahraoui a été solennelle, inespérée voire carrément inattendue », a-t-il confié, dénonçant énergiquement « le soutien constant apporté par la France au Maroc qui dépasse les bornes, échappe aux sanctions, se fait protéger contre toute position onusienne audacieuse et œuvre à imposer le vécu colonial en renforçant le mur et en faisant taire les bouches ».

L’occupation marocaine a complètement fait fi de la volonté du peuple sahraoui et essayé d’exploiter la patience des Sahraouis, en persistant dans sa tyrannie, avant d’être surpris par la forte riposte du peuple sahraoui, a-t-il ajouté.

Concernant la décision du Président américain sortant, Donald Trump reconnaissant la prétendue « souveraineté » du Maroc sur le Sahara occidental, le représentant du Front Polisario en France a indiqué que « le fait de monnayer le droit d’un peuple en échange de cette souveraineté est une injustice et une tyrannie. Cela ne va pas aboutir et entachera la décision du Maroc de vendre la cause palestinienne, afin de confisquer un territoire qui n’est pas le sien ».

Pour M. Sidati, cette reconnaissance est « une sorte de brigandage international » des droits des peuples, une opération, a-t-il dit, qui porte surtout préjudice aux Etats-Unis.

Dans le même sillage, le diplomate sahraoui a rappelé la position de la communauté internationale, exprimée par le Conseil de sécurité qui a affirmé que le Sahara occidental demeurait une question de décolonisation, et appelé à la reprise du dialogue et à une solution juste et pacifique, conformément aux résolutions internationales.

Il s’agit d’un message adressé par le Conseil de sécurité aux Etats-Unis et au Maroc à l’effet de leur rappeler la nécessité d’éviter à contourner le processus de décolonisation. (SPS)

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: