Breaking News

Grippe aviaire – Via Campagnola communique – #corse

(Unità Naziunale Publié le 17 novembre 2020 à 19h03Via Campagnola communiqué grippe aviaire. Depuis plusieurs semaines l’île était en alerte modérée grippe aviaire.

Le 16 novembre le ministère de l’agriculture et de l’alimentation confirmait que les mortalités constatées en Haute Corse (Gamm Vert Luciana) provenaient bien d’une infection par une souche H5N8 d’influenza aviaire hautement pathogène.

Il est urgent et vital pour la filière volaille naissante en corse, que tout détenteur d’animaux provenant de gamm vert en informe au plus vite les services vétérinaires de la DDCSPP. A défaut il est urgent de contacter votre vétérinaire le plus proche où la gendarmerie.

Cette épidémie ne présente aucun risque ni de transmission aux éleveurs ni sur les produits consommés (œufs, poulets…) mais représente un risque important pour une filière paysanne encore fragile en corse. C’est en se comportant de manière responsable face à cette crise que vous aiderez les paysans et paysannes qui tentent d’en vivre. Même si nous sommes victimes collatérales de ce genre de risque sanitaire exacerbé par l’élevage industriel, via campagnola en appelle à la responsabilité de tout détenteur de volaille.

Dès aujourd’hui le ministère informe que tout détenteur d’oiseaux est soumis aux mesures suivantes :

– Claustration ou protection par des filets avec réduction des parcours extérieurs
– Interdiction de rassemblement d’oiseaux
– Interdiction de transport et lâcher de gibiers à plume
– Interdiction d’utilisation d’appelant.

Pour la zone proche de Luccciana interdiction de tout mouvement d’oiseaux et mesures de surveillance spécifique. Une enquête de gendarmerie est en cours pour identifier les détenteurs d’animaux issus de l’animalerie de gamm vert.

Avis aux chasseurs qui découvriraient des cadavres d’oiseaux suspects, merci, a minima de contacter votre vétérinaire le plus proche. Conservez le cadavre dans un sac plastique étanche et lavez vous les mains après manipulation.

Via campagnola rappelle aux détenteurs d’oiseaux et de volailles en particulier, que ce soit à destination commerciale ou non de :

– Limiter les contacts entre vos volailles et l’extérieur (clôture des zones de détention à minima)
– Pour ceux qui le peuvent protéger les volailles dans les poulaillers et volières ou filet pour éviter tout contact avec la faune sauvage, ou toute contamination par les flux de visiteurs, matériels, aliments ou véhicules.
– Prévenir immédiatement les services vétérinaires en cas de mortalités suspectes, baisses importantes de ponte ou de consommation d’aliment.
Concernant les élevages commerciaux (poulet de chair, poules pondeuses…) :
– Les mesures de biosécurité doivent être en place sur vos élevage pour éviter tout risque de contamination venant de l’extérieure ou toute diffusion de contamination si votre élevage est touché. (clôtures, sas sanitaires, alimentation et abreuvoir en intérieur ou couvert à minima pour éviter d’attirer la faune sauvage, protection des points d’eau proche des zones d’élevage…) Elles doivent être formalisées dans un document disponible en cas de contrôle (plan de biosécurité)
– Vous devez dès à présent enfermer vos volailles dans les locaux d’élevage ou dans des volières ou réduire vos parcours et les couvrir de filets de protection.

Pour tous les éleveurs qui peuvent justifier de l’impossibilité de claustration liée à un cahier des charges particuliers ou dans le cadre du bien être animal, un dispositif de demande de dérogation est prévu. Il implique de disposer d’un plan de biosécurité à jour et d’appliquer les mesures nécessaires. La demande se fait après visite d’un vétérinaire sanitaire privé qui doit remplir le document de demande de dérogation.

Via campagnola se tient à disposition des éleveurs pour mettre à leur disposition :

-« le guide de la biosécurité pour les petits élevages autarciques de volaille en circuit court »
-Le document accompagnant la demande de dérogation à la claustration des volailles.

Casgiu casanu a organisé en novembre 2020 une formation sur la biosécurité des petits élevages autarciques de pondeuses en circuit court ». Le support de formation peut être utilisé comme guide pour vous permettre de mettre en place rapidement les mesures de biosécurité prioritaires.

A l’issue de cette formation un groupe de producteur a mis en place un réseau d’appui et de coopération afin de consolider collectivement la sécurité sanitaire de nos élevages. Il en va de la survie de notre filière naissante. Ce groupe travaille activement à la mise en place des mesures d’urgence au sein des élevages. Vous pouvez les contacter également.

Pour toute information merci de transmettre un mail à l’adresse suivante en précisant votre situation et vos attentes. yannsolobio@gmail.com

Via Campagnola

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: