Breaking News

Coronavirus Pour le Président de l’Assemblée de Corse, la décision du dé-confinement doit se décider en #Corse

(Unità Naziunale publié le 14 avril 2020) “Nous avons pris connaissance avec étonnement de la décision du Président Macron de rouvrir les établissements scolaires à partir du 11 mai.

Cette annonce semble faire litière des risques liés tout particulièrement au milieu scolaire, qui avait du reste été le premier concerné par les mesures de fermeture prises au début de l’épidémie.

De fait, cette décision se heurte à l’incompréhension des premiers concernés, à savoir les enseignants et les parents d’élèves. J’ai d’ailleurs procédé dès ce matin à la consultation des différents responsables des syndicats et associations qui s’avèrent dans leur grande majorité hostiles à la démarche.

À ce stade, il paraît nécessaire de faire valoir à nouveau l’argument que nous n’avons cessé de mettre en avant depuis les premiers jours de la crise, à savoir que la Corse est dans une situation géographique, sanitaire et démographique tout à fait spécifique.

Aussi, il nous paraît évident qu’une décision prise à Paris (où elle est d’ailleurs très contestée) n’a pas à être imposée à nos enseignants, aux parents et aux élèves.

À notre sens, nous le disons clairement, il appartiendra aux pouvoirs publics corses et aux syndicats et organisations insulaires, et à eux seuls, de définir la stratégie de levée du confinement.

Lors de la prochaine réunion de l’Assemblée de Corse, je proposerai de délibérer en ce sens.”

Jean-Guy Talamoni
Président de l’Assemblée de Corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: