Breaking News

#Corse – « 2 mois de prison ferme requis contre Antò Carli »

Le 11 Novembre 2010 [14h35] : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org– Corse – Corsica) Ce militant nationaliste de Corsica libera en est à sa 6ème audience pour refus de prélèvement d’ADN !

Il se présente ce mardi à 14 heures soutenu par des militants et responsables du mouvement, ainsi que ses proches. Il est à nouveau accusé d’avoir refusé de donner son ADN , il a déjà été condamné ou relaxé pour cela…

Le président lit ce listing répressif.

Cette affaire est audiencée une seconde fois, suite à une demande (obtenue) de Me Bellagamba qui en défense souhaitait avoir les pièces de garde à vue restées à Paris dans le cadre de ce qu’ils appellent l’anti terrorisme. Les pièces ne sont arrivées que juste avant l’audience, le tribunal décide de ne pas en tenir compte.

Mais elles montrent certainement que comme le déclare Anto à l’audience, on ne l’interroge pendant plus de 3 jours que sur ses activités et opinions politiques ! Il est interpellé avec d’autres patriotes en janvier 2010 sur le dossier de la voiture piégée de la gendarmerie de Vescovato.

Il ne donne pas son ADN, mais déjà dès l’aube, on lui prend des effets personnels et dès le début de la garde à vue , après expertise son ADN ne correspond pas ! Il sera tout de même monté à Paris, interrogé et puis largué en pleine nuit sur le pavé parisien , sans qu’il ai pu avoir accès à l’avocat ou au correspondant désigné par lui à Bastia !

Encore un bel exemple de justice française anti-corse. La cour écoute Anto. Le procureur n’hésite pas à demander 2 mois fermes. La défense fustige cette réquisition et cette justice non-conforme aux grands principes européens et absurde.

Délibéré le 23 novembre.

2 mois de prison ferme c’est très lourd comme réquisition. Surtout si, comme l’ont observé le public et les médias présents , on apprend en début d’audience que des policiers du commissariat de Bastia ont été condamnés pour vol de scellés (bonjour la déontologie !) à des peines d’amendes…avec sursis……sans inscription au casier. Peut être était-ce justice ?

C’est ce que doit penser l’avocat des policiers. Mais les observateurs présents n’ont pu s’empêcher de tiquer. Selon que vous soyez policiers ou militant nationalistes……..

Info site officiel du Rinnovu

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: