Libération du jeune #Corse interpellé hier matin : Rassemblement annulé

Le 9 février 2010 [19h40] : (Unità Naziunale, www.unita-naziunale.org – Corse – Répresion Action – Réaction) Comme pratiquement 98% des personnes interpellées en corse dans les affaires « Michants terroristes », le jeune interpellé hier matin a été libéré après plus de 30 h de garde à vue.

Selon le « pack 96h » du ticket bicéphale « police-justice politique », vous pouvez être interpellé pour « fermer une porte », avec une perquisition (pas en option), saisie du téléphone (option), saisie du matériel informatique (pas en option), les menottes (option) d’une mise en garde à vue (avec pack 30h, 48h, 72 ou 96h) avec l’obligation (sinon pas content le « ticket Bicéphale ») de donner son ADN et ses empreintes en cas se refus, il y a une chance d’aller en rattrapage à un procès, puis à l’appel de ce procès…

Ce « pack 96h » donne droit pour 98% à une libération sans charge, mais attention, ce « pack » n’a pas de limite dans le temps, en effet, le « pack » complet est 96h avec option prison à la cléf. Le but du « pack » est quand même d’incarcéré, de mettre hors d »état de nuire tous ceux qui sont « corse ». Si par un pur hasard vous ratez de peu l’ »option prison », il vous restera une mise en examen avec assignation à résidence, le plus souvent loin de votre résidence, c’est mieux, c’est plus compliqué financièrement.

Si encore vous ratez cette fabuleuse chance de la mise en examen avec assignation à résidence (c’est balo, vous êtes vraiment en guigne), il vous restera quand même une mise en examen, avec l’obligation de pointer dans un lieu répressif, de ne parler à quiconque ayant l’accent corse, de ne pas assister à un concert où le mot libertà peut apparaitre dans les paroles d’une chanson, et éventuellement en option, interdiction de manger du ficatellu et de boire de la Pietra.

Pour une interpellation dans une procédure « fermeture de porte » si vous faites 30h dans votre « pack 96h »vous êtes encore gagnant des 66 heures restantes. Sait on jamais… Il serait dommage de passer à cotés du gros lot final, non ?

Loin d’être comique, ces interpellations à répétition sont là pour démontrer la mise en coupe réglée de la Corse et des Corses. En france et donc en Corse, la justice recense quelque 900 000 mises en examen pour l’année précédente.

Ce matin encore la presse relatait la mise en garde à vue d’une gamine de 14 ans interpellée à son domicile, interrogée pendant neuf heure, harcelée et menacée selon ses dires par des policiers lors de sa garde à vue. Il va sans dire que la société proposée par Nicolas Sarkozy, est inquiétante, relayée par les sbires locaux aux affaires depuis des lustres et qui seront remplacés par les mêmes d’une autre tendance politique en Mars 2010, ce système est à combattre politiquement.

Cette société ressemble de plus en plus à une dictature. Nous sommes maintenant loin de la république bannière de Chirac et des menaces de Carlu Pasqua, l’anéantissement de l’idée nationale corse est programmée et revendiquée par un certain nombre d’élus locaux, passéistes, progressistes et réformateurs.

L’histoire jugera.
Des fichiers servant à fliquer tout le monde sont mis en oeuvre chaque année…

Lazezu


Pack « 30 heures de Garde à Vue » – Libération du jeune Corse interpellé hier matin : Rassemblement annulé,
•Le parquet fait appel du jugement d’Alain Ruggeri, Olivier Peretti incarcéré à Bois d’Arcy, Jacques Paoli condamné à 8 mois ferme…
•Procès Jacques Paoli : 18 mois dont 8 mois ferme pour détention d’arme

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: