#EDFengie #CORSE Décorsisation des emplois ; Pression sur les agents en maladie et en accident du travail. Le STC dénonce

(Unità Naziunale Publié le 1er octobre 2019) EDF-ENGIE CORSE

La Direction ne change pas !

La pression sur les agents en maladie et en accident du travail continue.

Le 26 septembre, une agent en maladie a été victime de pression de la part de la Direction de ORE pour qu’elle reprenne le travail. Lors de la reprise l’agent a fait un malaise sur le parking du centre et a été évacuée à l’hôpital d’Ajaccio.

Notre organisation syndicale ne peut tolérer ces méthodes de chasseurs de primes qui ne sont là que pour appliquer les directives de la Direction en échange de carrières confortables.

Trop d’accidents sont encore passés sous silence. Méconnaissance de la procédure ? Manoeuvre de la Direction ? Peur de la sanction, de promotion, ou tout simplement morale (pression hiérarchique)

L’employeur n’a pas intérêt à déclarer les accidents du travail, car ils génèrent automatiquement :

– Une augmentation de sa cotisation sociale AT/Maladie Prof
– Une obligation de mettre en place de vraies politiques de prévention – Une obligation d’adaptation des postes ou de reclassement des salariés.

L’enjeu, avant tout financier, est si important que l’employeur n’hésite pas à faire pression sur les salaries pour empêcher cette déclaration.

Nous tenons aussi à dénoncer le moyen de communication utilisé dans SIEM, concernant la publication d’un poste de chargé d’affaires a ORE afin d’attirer des personnes du continent.

Nous continuerons à nous battre contre cette façon de faire, mais aussi pour privilégier des cascades ou formations d’agents afin d’anticiper et éviter l’arrivée d’agents externes

En signe de solidarité envers cet agent et suite a annonce faite sur SIEM notre organisation syndicale a quitté le CHSCT de ORE et ne discutera plus avec le chef de ce service .

A NOSTRA CUSCENZA GHJE RESISTENZA
Pè a difesa di i nostri impieghi è di u serviziu publicu
Pè a Cursisazioni di l’impieghi

STC


EDF-ENGIE CORSE

La Direction ne change pas

La décorsisation des emplois continue

Arrivée d’agents du continent au service Production Hydraulique, OCC, OOG, SRH, SGSE, ORE sous prétexte d’un manque de compétences de notre jeunesse en corse.

Notre organisation syndicale refuse de voir des agents exécutions, maitrises et cadres arrivés du continent ou naviguer d’île en île couverts de promotions et de primes.

Ces chasseurs de primes ne sont là que pour appliquer les directives de la direction parisienne en échange de carrières confortables.

Ces cas ne sont qu’une infime partie de l’iceberg de la politique de la direction EDF-ENGIE Corse et de la décorsisation des emplois.

Alors que la Corse s’est dotée, grâce aux luttes de ses patriotes, de l’Università di Corsica( qui forme des cadres issus de notre peuple depuis des années ), nous continuons d’assister à une attribution des postes de maitrises et de cadres à des agents du continent, ce qui relègue les diplômés corses à des emplois sous qualifiés ou au chômage.

La section STC EDF-ENGIE Corse ne peut accepter cette situation. C’est pourquoi le STC sera toujours aux cotés des jeunes qui luttent pour une revendication qui, loin d’être corporatiste, est à l’avant-garde de la sauvegarde des intérêts de notre peuple sur sa terre.

Les jeunes corses n’ont pas vocation à s’exiler pour trouver un poste à la hauteur de leurs compétences. Nous ne manquerons pas de nous mobiliser et de faire connaître nos positions sur ces thèmes importants dans les semaines à venir.

A NOSTRA CUSCENZA GHJE RESISTENZA
Pè a difesa di i nostri impieghi è di u serviziu publicu
Pè a Cursisazioni di l’impieghi


 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: