Breaking News

#Corse – Lycées, Collèges, Università, Lotta Ghjuventù L’Avvene si tù

(Unità Naziunale publié le 4 avril 2019) Depuis ce matin, les lycées, collèges, écoles élémentaires sont impactées par l’appel ISULA MORTA. L’Università di Corsica bloquée depuis hier soir.

Macron en #Corse ce 4 avril 2019 : Isula Morta, appels et mobilisations… La carte interactive

Macron en #Corse ce 4 avril 2019 : Isula Morta, appels et mobilisations… La carte interactive



Voici le texte du Culletivu – I Liceani Corsi :

A quelques heures de l’arrivée du Président de la République française Emmanuel Macron, et après les multiples humiliations subies par notre peuple au cours de ses dernières visites depuis l’investiture de la majorité nationaliste à l’Assemblée de Corse en décembre 2015, la jeunesse corse ne peut rester silencieuse.

Cette année 2019 est déjà marquée par la non reconnaissance du peuple corse et de ses droits. Le message est clair et s’inscrit dans le sillage des nombreuses visites sur notre île de politiciens fantoches :

– Jacqueline Gourault, proclamée Madame Corse, aussi inutile qu’irrespectueuse envers les revendications portées par les corses et
leurs représentants, et ne prenant pas en compte les problèmes insulaires ;

– Bruno Le Maire, Ministre de l’économie et des finances refusant un statut fiscal propre à la Corse et pourtant indispensable au regard de la
situation économique et sociale catastrophique ;

I LICEANI CORSI S’ADUNISCENU A A MUBILISAZIONI « ISULA MORTA »

Le constat est sans appel, malgré toutes les mains tendues vers Paris, l’Etat poursuit continuellement sa politique de mise à mort de notre peuple à travers :

– La spéculation immobilière et foncière, qui condamne les nôtres à l’exil et à la misère tandis que la terre livrée à la bétonisation intensive est sacrifiée sur l’autel du profit ;

– La négation de notre langue reléguée au rang d’élément subversif et à ce titre privée de reconnaissance officielle ;
– La négation de notre culture, tolérée quand elle n’est pas folklorisée ;

– La vengeance d’Etat, contre les patriotes toujours incarcérés dans les prisons françaises qui se sont levés pour défendre notre terre ;�
– La répression qui se poursuit contre la jeunesse corse, qui se bat et refuse cette lente agonie.

L’Etat colonial français demeure sourd et aveugle face aux légitimes revendications du peuple corse. Nous savons à présent que nous ne pouvons pas compter sur ces épouvantails politiques, c’est pourquoi la jeunesse corse ne doit pas rester les bras croisés, elle doit s’unir.

Ancu s’ella hè vera ch’ellu ùn si pò micca fà in trè anni ciò chì ùn hè micca statu fattu in quarant’anni, soprattuttu oghji incù un Statu francesi cusì cioncu è cecu di pett’à a situazioni catastrofica di u nostru paesi è di i dumandi chì sò fatti dà i nostri eletti.
Parechji populi ani presu cuscenza è si sò pisati pà acquistà issu ghjuvellu cusì preziosu, a libartà cum’è in Catalunia o in Kanaki.
A ghjuventù deve uniscesi, urganizassi è mubilizassi pà fà senta a so voci è a so scuntitezza di pettu à issu statu francesi culunialu.

A ghjuventù corsa ùn piantarà mai di luttà pà l’intaressi di u so populu. Chjamemu oghje quiddi chì volini avè un avvena in cummunu chì t’avarà cum’è nome LIBERTÀ, à mubilisassi pà fà cambià i cosi.

« Curaghju chi un ghjornu saremi una nazioni par què alzemu u pugnu di a liberazione. Arriti ghjuvanotti ghjustu pa una volta, arriti ghjuvanotti pa l’ultima rivolta »

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: