#Corse – Image négative des Corses Sommes-nous un peu responsables ?

L’opprobre jeté sur nous est injuste. Faut-il pour autant l’ignorer ? Pas sûr ! Beaucoup d’habitants de l’Hexagone ont une image détestable des Corses et cela peut se comprendre.

Il ne se passe pas une semaine sans qu’une de mes connaissances s’indigne du sentiment anti-corse. Je suis moi-même indignée et même irritée par ce que je puis entendre ou lire dans les médias. Ma dernière poussée de colère a été provoquée par une émission de France Inter intitulée « Le téléphone sonne ». Diffusée quotidiennement à une heure de grande écoute -après le journal du soir, de 19h20 à 20h00-cette émission réunit des invités (grands témoins et journalistes) afin qu’ils commentent un thème d’actualité et répondent aux questions des auditeurs. Dernièrement, elle était consacrée à « La violence en Corse ».

Ce que j’ai entendu-venant s’ajouter aux déclarations du président de la République faisant passer tous les Corses pour des fanas des armes – m’a donné envie de presser le bouton « Arrêt » de ma télécommande et de distribuer des gifles. L’animateur n’avait manifestement ni la capacité, ni l’envie de dépasser le cliché « Corse, terre de violence ». Quant aux questions des auditeurs, elles indiquaient clairement soit une totale incompréhension des événements violents affectant notre île et ses habitants ; soit une hostilité aux Corses fondée sur la certitude que la population insulaire ne serait au mieux qu’un ramassis de terroristes, de racistes et de mafieux, au pire qu’une majorité d’individus adeptes de l’omerta.

Source et suite de l’article

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: