Violences en #Corse, entre grand banditisme et nationalisme ?

Avec 22 homicides l’an passé pour 300.000 habitants, elle détient en effet le record en Europe. Pourtant, le nombre d’attentats nationalistes a baissé. Certains élus désignent, eux, la spéculation immobilière.

Et le grand banditisme, attiré par cette nouvelle source de profit. Précarité, échec scolaire ou drogue pourraient également, selon des élus, expliquer cette violence. Il est également reproché à l’Etat d’avoir mis tous les moyens sur la lutte contre les groupes nationalistes, laissant proliférer la criminalité organisée.

on BfMTV

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: