Breaking News

#Corse #Présidentielle 2012 – « Mélanchon et nos aspirations de peuple »

Dans ce discours Mélenchon s’en est pris vivement aux Régionalistes et à leur projet. Pour lui le séparatisme s’assimile à l’extrême droite et la décentralisation est à bannir au nom du Sacre Saint principe d’Indivisibilité de la République.

Extraits :

«En 2010, sur 8 attaques caractérisées de terroriste, il n’y en a aucune qui ait été perpétré au nom de la dite religion mais 84 l’ont été par des séparatistes, des nationalistes, c’est à dire par l’extrême droite (…)

Ce n’est pas une bonne chose que l’on touche aux fondamentaux qui rendent la vie commune impossible. Je mets solennellement en garde,il y a des lignes jaunes qu’il n’est pas possible de franchir. Il n’est pas possible que l’on mette le concordat dans la constitution. Il n’est pas possible d’accepter que l’on mette dans la constitution que le contrat sera au dessus de la loi et que les travailleurs ne seront plus protégés partout en France de la même manière par la loi.

Il n’est pas possible que nous acceptions si peu que ce soit que les régions aient en France un pouvoir réglementaire comme l’a annoncé François Hollande à Ajaccio. Parce qu‘une bonne partie du code du travail en France contient certes des dispositions législatives mais le reste ce sont des dispositions réglementaires. Et nous ne voulons pas d’un code du travail à géométrie variable qui organise le dumping social entre les Régions à l’intérieur de la France.

Non, la France n’est pas une République Fédérale. Elle est une République Une et Indivisble. Ce qui signifie que la loi est la même pour tous, que le code du travail est le même de partout. Je dis donc solennellement qu’il est temps d’en finir avec cette manière qui consiste à se dire : «puisque je suis devant, je fais ce que je veux et j impose à tous les autres de passer par mes conditions». Car notre Peuple et ces milliers de gens qui sont ici dans la salle et dehors ont un cerveau, ont une intelligence qui leur permet de comprendre ce qui se passe et de ne pas se laisser duper. Ils ne seront pas convaincus si on essaie de leur tordre le bras. Ils sont prêts à accepter de ne pas avoir raison de suite.

Mais ils ne sont pas prêts à accepter que l’on détricote le fondamental de la Patrie Républicaine Une et Indivisible»

discours prononcé à Lille le 27 mars

 Et dire que des patriotes corses  pourraient voter aux Présidentielles…

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: