Breaking News

#Corse – Une politique de retrait des armes peut-elle enrayer la violence ?

Deux articles, extraits du code de la défense, avaient été évoqués par Patrick Strzoda, préfet de Corse, le 10 février dernier, lors de la confrontation d’idées autour de la thématique de la violence. Portée pour la première fois en Place publique. Avec, également pour la première fois, une autopsie peut-être partielle, mais concluante sur les causes. Depuis ce débat, les réactions n’ont cessé de se faire entendre. Notamment sur l’idée avancée par le représentant de l’État, de recourir, chaque fois que nécessaire, aux textes du législateur.

Ces derniers doivent, à ce titre, être cités noir sur blanc, dès lors où ils constituent le socle de la réflexion : « Si le comportement ou l’état de santé d’une personne détentrice d’armes et de munitions présente un danger grave pour elle-même ou pour autrui, le préfet peut lui ordonner sans formalité préalable ni procédure contradictoire, de les remettre à l’autorité administrative, quelle que soit leur catégorie ».Article L2336-4 du code de la défense.

Source et suite de l’article

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: