#Corse #Présidentielle : la Corse absente selon Gilles Simeoni

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – Circulez, y a rien à voir, ni même à écouter! On ne peut pas dire que la Corse, en l’an de grâce 2012, est au centre des préoccupations des candidats pour les élections présidentielles. Il faut bien l’admettre, plus de bombes et la Corse n’est plus un problème dans l’argumentaire des candidats qui ont bien d’autres chats à fouetter que les petits problèmes existentiels d’une petite île turbulente. Le mouvement nationaliste regrette amèrement que la Corse soit totalement absente de cette campagne électorale comme nous le dit Gilles Simeoni, qui sera, rappelons le, candidat dans la 1er circonscription de Haute Corse.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Ùn si pò micca dì chì a Corsica, in iss’annu 2012, hè à u centru di i primuri di i candidati pà l’alizzioni prisidinziali. Ci voli à adimetta la, s’è ùn ci hè più bombi, a Corsica ùn hè più un prublema inde l’argumentariu di i candidati chì t’ani altri affari à trattà cà i picculi capatoghji esistenziali di un’isuluccia disturbanti. U muvimentu naziunalistu rigretta assai chì a Corsica sighi tutalmenti fora di issa campagna eletturali com’è a ci dici Gilles Simeoni, chì sarà, rammintemu la, candidatu ind’a prima circuscrizzioni di Corsica Suprana.

Écoutez Gilles Simeoni

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: