Breaking News

#Corse Mobilisation(s) face à des carburants plus chers que sur le continent français

(Unità Naziunale Publié le 28 novembre 2018 à 18h40) Déclaration du Collectif « Agissons contre la cherté des carburants en Corse  » en date du 28 novembre 2018 :

Nous avons rencontré hier le président de l’Assemblée de Corse, le président du conseil exécutif, et la préfète de région.

Nous leur avons communiqué les analyses et les informations que nous avions récoltées. Les trois se sont dits très sensibilisés et attentifs à la situation.

La préfète de Corse doit en référer au gouvernement et au premier ministre quant à la faisabilité de notre demande de faire bénéficier à la Corse du décret Lurel qui encadre le prix des carburants dans les DOM-TOM. 

Le président du conseil exécutif appuie notre demande de création d’une instance d’analyse et de surveillance des prix des carburants en Corse.

Et, à l’initiative du président de l’Assemblée de Corse, nous rencontrerons les dirigeants de Vito lundi 03.12.

Nous attendons cette rencontre avec impatience.

Vos signatures pèsent lourd dans la balance. Nous dépassons les 5000 signatures. Continuons!


Les autorités nationalistes corses demandent le « gel » des prix des carburants, un collectif réclame l’application du décret Lurel, les Gilets jaunes insulaires appellent à un rassemblement jeudi matin à Ajaccio.

La colère gronde sur l’île.

Le conseil exécutif de Corse, présidé par Gilles Simeoni, a demandé mardi 27 novembre « le gel du prix du carburant en Corse et la mise en place d’une conférence sociale visant à trouver des solutions à cette cherté dans l’île ». Sur l’île, les tarifs de l’essence sont plus chers que sur le continent.

Rencontre entre les responsables du groupe Vito et les membres du collectif « agissons contre la cherté du carburant en #Corse » organisée par le Président @JeanGuyTalamoni

 

L’organe de gouvernance de l’île constate « que la décision d’augmentation brutale du prix du carburant prise par le gouvernement est, sur la forme et le fond, impossible à accepter et supporter pour une majorité de foyers » corses.

Plus de 20 % de la population sous le seuil de pauvreté

Il rappelle ainsi les spécificités corses : plus de 20 % de la population vivant au-dessous du seuil de pauvreté et des prix des carburants en Corse qui étaient déjà supérieurs à ceux du continent avant la hausse prévue par le gouvernement avec 12,88 centimes de plus pour le Sans-plomb en juillet 2018 et 11,55 centimes pour le diesel.

Il juge que cette situation est « d’autant plus anormale que la Corse bénéficie d’un taux réduit de carburant de TVA, fixé à 13 % contre 20 % sur le continent, ce différentiel ne profitant pas in fine au consommateur ».Pour comprendre « les raisons du surcoût », il appelle à la « mise en place d’une instance pluripartite » réunissant « les acteurs institutionnels et les partenaires économiques et sociaux » de l’île.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: