#Corse – « La politique des filières ne correspond pas à la production corse »

Après s’être expliqué sur l’occupation de l’Odarc, le président de la chambre d’agriculture de Corse-du-Sud, tout en dressant un tableau pessimiste de la situation, réclame une politique offensive de la Collectivité territoriale de Corse, notamment à l’égard des jeunes, trop peu nombreux à vouloir s’installer. CORSICA : Pourquoi avez-vous occupé les locaux de l’Odarc ? Les gens n’ont toujours pas bien compris les raisons de cette initiative.

Jean Dominique Musso : Au départ, cela ne devait pas être une occupation. C’en est devenu une parce que nous n’avons pas trouvé d’interlocuteur, à commencer par Jean-Louis Luciani, le président de l’Odarc. On a été bien accueillis par le personnel mais on n’a eu aucun retour du président. Mais pourquoi étiez-vous venus ? Le facteur déclenchant est le suivant : depuis le mois de septembre, à l’initiative de la collectivité territoriale de Corse, nous avions discuté de l’organisation de notre présence au salon de l’agriculture.

Comme l’année dernière, le président Giacobbi souhaitait s’entendre avec les producteurs sur leur mode de participation. On a fait trois réunions où l’on n’a pas été très exigeant et, du jour au lendemain, on a appris que Jean-Louis Luciani avait repris la main sur ce dossier et que, lui, ne tenait pas compte du travail qui avait été engagé. C’est pour cela que nous avons voulu le rencontrer.

Mais que lui reprochiez-vous ?

Source et suite de l’article de Corsica

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: