X

Les jeux sont faits ou presque…avec un taux de participation qui frôle les 100 %. La liste de Paul-Marie Romani arrive largement en tête au Conseil d’administration, ce qui fait de lui le futur président de l’université de Corse. Ce soutien massif lui vient essentiellement du collège des enseignants. Ainsi l’élection du 11 février ne devrait être qu’une formalité. Reste que cette campagne électorale a été l’une des plus dures que l’université de Corse a vécu : avec notamment 3 plaintes en diffamation ; il ne sera sans doute pas aisé pour le futur président de ramener la sérénité sur le campus, tant les rancoeurs sont encore palpables.

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)