Breaking News

#Corse – Furiani 92 : « L’étau se resserre autour de la LFP, qui devra forcément s’expliquer prochainement sur son manque d’humanit酠»

Elles ne s’étaient pas fixé d’objectif chiffré. Mais avec 26 700 signatures déjà recueillies, elles ont réussi une première partie de leur pari en mobilisant les forces politiques, sportives et médiatiques autour de leur combat. Josepha et Lauda Guidicelli sont les filles de Pierre-Jean Guidicelli, technicien de la radio RCFM (devenue France Bleu Corse Frequenza Mora) décédé dans la catastrophe de Furiani, qui avait fait 18 morts et plus de 2300 blessés, le 5 mai 1992.

Elles sont, avec Francescu Santoni, à l’origine du collectif des victimes qui a lancé il y a quelques semaines une pétition pour réclamer qu’aucun match de football professionnel ne soit dorénavant plus joué en France à cette date-là. Or, la LFP a justement programmé la 36e journée de Ligue 1 le 5 mai 2012… Le drame n’avait épargné personne, supporters comme journalistes. Les séquelles – physiques, mais aussi psychologiques – sont toujours là pour bon nombre d’entre eux. Le manque de morale de la Ligue de football professionnel – qui n’a toujours pas répondu à nos sollicitations – exaspère donc à tous les niveaux.

Un autre affront

L’affaire des messages de solidarité au collectif, que les supporters du SC Bastia ont dû retirer vendredi dernier à Châteauroux (La Provence du dimanche 18 décembre), a suscité autant d’indignation sur l’Ile de Beauté que dans le reste de la France. Mais alors que Noël Le Graët, président de la FFF, a fait savoir qu’il effectuerait le déplacement en Corse en début d’année – tout comme David Douillet, le ministre des Sports -, un autre affront est venu contrarier le mouvement ces dernières heures…. Le 10 décembre, à l’occasion du 8e tour de la coupe de France GFCO Ajaccio – Calvi (3-0), une autre banderole avait en effet été déployée, tenue cette fois par les 22 joueurs avant le coup d’envoi.

Sur celle-ci figurait simplement l’inscription : « Pas de match le 5 mai ». Si l’initiative a été largement applaudie au stade Ange-Casanova, elle n’a pas eu le même impact au siège de la Fédération, à Paris, puisqu’une demande d’explication écrite vient d’être envoyée aux dirigeants du club de Mezzavia ! « Le délégué a fait un rapport, raconte Dominique Veilex, entraîneur du Gazélec. Mais nous n’avons pas honte de nos opinions… » Un nouvel excès de zèle incompréhensible qui a du mal à passer au moment où la pression est de plus en plus forte sur les instances.

Hier soir, au stade Armand-Cesari lors de SCB-Tours (4-1), l’association « Bastia 1905 » a poursuivi le combat en affichant à son tour son appui au collectif. L’étau se resserre autour de la LFP, qui devra forcément s’expliquer prochainement sur son manque d’humanité…

Pour signer la pétition : www.petitionfuriani.com

http://www.laprovence.com/article/sports-region/anniversaire-de-furiani-letau-se-resserre-autour-de-la-lfp

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: