#Corse Les Députés de @Pe_A_Corsica commencent le tour des prisons

(Unità Naziunale – 20 décembre 2017 – 17h30Aujourd’hui les 3 députés, Jean Félix Acquaviva, Paul André Colombani et Michel Castellani étaient en compagnie de Franck Paoli interpellé et écroué récemment  à la prison de Fleury Mérogis. Les 3 députés entament un tour des prison, comme les basques précédemment, afin de rencontrer les prisonniers politiques actuellement en exil carcéral, qui ne sont toujours pas rapprochés.

« Fidèles à leurs engagements et en lien avec la majorité territoriale, largement victorieuse lors des dernières élections du 10 décembre 2017, les députés Pè a Corsica ont entamé, cet après-midi, une visite générale des prisons où sont détenus les prisonniers politiques corses.  La première visite s’est effectuée au sein de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) dans laquelle est détenu Franck Paoli, arrêté et transféré en septembre dernier, dans des conditions contestables au regard des droits fondamentaux de la personne. En leur qualité de parlementaire, la loi du 15 juin 2000 les autorise à visiter tout lieu de privation de liberté. Cette visite est la première étape d’une série qui conduira les députés Pè a Corsica dans chaque prison où sont incarcérés les détenus politiques corses. Cette démarche vise à appuyer le rapprochement de ces prisonniers, conformément à la loi qui doit enfin trouver à s’appliquer de manière effective. » Communication des trois députés de PER A CORSICA

« Nous avons usé de notre droit de visite parlementaire (loi du 15 juin 2000) des lieux de privation de liberté afin de constater les conditions de détention des prisonniers politiques corses. Fidèles à nos engagements et en lien avec la majorité territoriale, largement victorieuse lors des dernières élections du 10 décembre 2017, nous avons entamé, cet après-midi, une visite générale des prisons où sont détenus les prisonniers politiques corses. La première visite s’est effectuée au sein de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) dans laquelle est détenu Franck Paoli, arrêté et transféré en septembre dernier, dans des conditions contestables au regard des droits fondamentaux de la personne. En notre qualité de parlementaire, la loi du 15 juin 2000 les autorise à visiter tout lieu de privation de liberté.Cette visite est la première étape d’une série qui nous conduira dans chaque prison où sont incarcérés les détenus politiques corses. Cette démarche vise à appuyer le rapprochement de ces prisonniers, conformément à la loi qui doit enfin trouver à s’appliquer de manière effective. » Jean-Félix Acquaviva

« Oghje avemu cuminciatu e visite di i prighjuneri pulitichi corsi : i diputati Pà a Corsica anderanu à truvà tutti i Corsi incarcerati pà raghjoni pulitiche. U primu scontru si hè fattu in a prighjone di Fleury indù hè incarceratu Franck Paoli, patriotu arrestatu in pessime cundizioni lu scorsu sittembre. » Paul-André Colombani

« Avec les députés #PerACorsica, nous étions cet après-midi à Fleury Merogis. Conformément à la loi autorisant les parlementaires à visiter les lieux de privation de liberté, nous souhaitions constater les conditions carcérales des prisonniers politiques corses. Leur rapprochement est juste et prioritaire. C’est la raison pour laquelle nous nous rendrons prochainement dans les autres prisons où se trouvent des prisonniers politiques corses. » Michel Castellani


Revue de Presse

(Corse Net Infos) (France 3 Corse) (Corse Matin)

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: