X

(Unità Naziunale – 30 octobre 2017 – 10h00) Le groupe « Le Rassemblement » a jugé bon de commenter mon communiqué au sujet de la Catalogne (Corse matin du 30 octobre 2017), ce qui me conduit à formuler les observations suivantes.

En donnant ma position, j’ai systématiquement précisé, notamment sur France Info, que l’Assemblée de Corse n’avait pas formellement délibéré sur la reconnaissance de l’indépendance catalane. Aussi, le communiqué du Rassemblement relève d’une totale malhonnêteté intellectuelle, ce qui ne m’étonne du reste qu’à moitié.

Par ailleurs, je rappelle que le 22 septembre dernier, l’Assemblée de Corse a voté une résolution soutenant l’organisation du référendum. Il n’est donc pas absurde de penser que la même Assemblée pourrait prendre acte du résultat du même référendum. J’ai donc fait preuve de beaucoup de prudence dans l’expression. D’autant que ce vote avait été acquis à la majorité absolue, et ce malgré l’hostilité du groupe de droite.

Président @JeanGuyTalamoni « Naissance de la République de #Catalogne » #Corse

 

S’agissant de la forme, le Rassemblement semble s’émouvoir du fait que mon communiqué ait été publié sur papier à en-tête de la présidence de l’Assemblée de Corse. Peut-être ce détail s’explique-t-il simplement par le fait que j’aie été élu en décembre 2015… président de cette assemblée?

Je conçois que tout cela puisse sembler fâcheux au groupe Le Rassemblement mais ça s’appelle, je crois, « démocratie ».

Pour le reste, étant en ce qui me concerne respectueux de l’expression démocratique, je reconnais pleinement au groupe Le Rassemblement le droit de se livrer à des gesticulations médiatiques préélectorales.

Qu’il me soit toutefois concédé celui de n’en tenir aucun compte.

Jean-Guy Talamoni
Président de l’Assemblée de Corse
30 octobre 2017

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)