X

(Unità Naziunale – 24 octobre 2017 – 9h00) Après une rencontre le 19 octobre avec des représentants du Pays Basque, de nouvelles réunions sont prévues au cours du mois de novembre d’après un communiqué rendu public par Bake Bidea.

Elus et représentants de la société civile ont défendu une nouvelle fois à Paris le dossier des prisonniers basques, jeudi 19 octobre. Suite à cette réunion, Bake Bidea affirme dans un communiqué qu’un espace de travail s’est ouvert entre le ministère de la Justice et la délégation.

Le mouvement civil précise que le ministère a confirmé « sa volonté de poursuivre les discussions avec la délégation et la situation carcérale des détenus a fait l’objet d’un examen contradictoire. Cette rencontre serait la seconde depuis le désarmement d’ETA réalisé le 8 avril dernier. Celle du 10 juillet avait été une première prise de contact alors que le gouvernement d’Emmanuel Macron était en cours d’installation.

Suite et source

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)