X

(Unità Naziunale – 20 octobre 2017 – 17h00) Les élections des délégués du personnel et du Comité d’Etablissement auront lieu du 7 au 9 novembre 2017. Voici celle du STC ORANGE, sezzione telecom…

Fondée en 1984 par une poignée de militants qui souhaitaient créer un outil d’émancipation social et politique au service des travailleurs corses, le STC est, depuis, devenu la première force syndicale de l’île dans le secteur public et dans le privé. Cette ascension n’est due ni à un phénomène de mode, ni à un repli identitaire.

Elle correspond tout simplement au besoin de la société corse en général et de ses travailleurs en particulier de pouvoir s’appuyer sur une représentation syndicale locale en phase avec leurs qnnitation et le contexte insulaire spécifique, exempte d’influence centralisatrice dogmatique ou hiérarchique. La représentativité du STC à la DR de Corse en est un parfait exemple.

Les salariés de Corse ont compris depuis plusieurs années que l’intégrité et l’implication de ses représentants étaient la clé pour imposer une contrepartie sociale efficace aux intérêts financiers naturels d’un groupe mondial.

Vous avez été 67% à nous faire confiance aux précédentes élections et vous avez pu constater que nous en avons été dignes.

La politique de l’emploi, dans le cadre des accords locaux successifs signés sous notre impulsion a permis à près de 80 salariés corses d’être embauchés depuis 2010. Dans un contexte où le renouvellement des postes vacants flirte avec les 30% dans d’autres régions, en Corse notre combat maintient près de 85% des postes.

Les avancées de ce nouvel ordre en termes d’emploi sont donc incontestables mais il en est de même en matière de reconnaissance du personnel : plus de promotions et plus de primes pour rendre possible des évolutions de carrières en corse.

Malgré tout, trop de jeunes alternants ou cdd de longues dates, pourtant unanimement reconnus pour leurs valeurs restent encore sur le carreau, laissant généralement un vide dans les services, ou encore trop souvent remplacés par des mutations entrantes.

Les prochaines années verront également une vague sans précédent de départs en retraite qui menace de dégrader les conditions de travail dans de nombreux services et même d’acter la disparition de plusieurs d’entre eux.

C’est pourquoi une présence encore plus forte du STC au sein des instances représentatives du personnel sera plus que jamais capitale, pour faire en sorte que cette hémorragie naturelle ne tourne pas à la catastrophe, mais devienne une opportunité pour de nombreux jeunes en apprentissage ou en contrat à durée déterminée d’obtenir un travail pérenne sur leur île.

Concernant le fonctionnement du Comité d’Etablissement et de ses Affaires Sociales et Culturelles, le STC continue de mettre en oeuvre malgré son petit budget un panel de prestations que bien des CR d’Orange peuvent lui envier. Sans un tel dévouement, qui aurait pu réunir autant de salariés insulaires autours d’activités locales afin de conserver ce lien social et cette simplicité qui nous unit ?

Notre gestion rigoureuse, ainsi que le refus toujours réitéré de reverser une partie du budget demandée par un CCUES national nous a par ailleurs préservé de procès nationaux qui ont mis en difficultés les œuvres sociales de beaucoup de CE.

C’est fort de ces succès et de ses conviction mais aussi des encouragements et des remerciements que beaucoup de salariés lui témoignent au quotidien que le STC se présente à ces nouvelles élections.

Il est vital pour la corse que ce scrutin renforce encore plus le poids du seul syndicat présent et combatif sur le terrain : le STC.

Si vous faites partie de ceux qui jugent l’influence du STC bénéfique et efficace au sein d’Orange en Corse nous nous invitons à voter pour les candidats présents sur nos listes.

PER CUSTRUI UN AVVENE CUMUNU PER L’IMPIEGHI E PER A GHJUVENTU ISULANA

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)