X

(Unità Naziunale – 22 septembre 2017 – 08h00) Mercredi la gendarmerie m’a signifié que étant inscrit au FIJAIT (fichier judiciaire automatisé des infractions terroristes), j’ai obligation de me rendre en gendarmerie et déclarer mon domicile auprès de leurs services tous les 3 mois donc ce jour.

Par principe je ne me signalerai pas.

Je refuse personnellement le qualificatif de terroriste et d’être assimilé à un islamiste radical. Ce fichage spécial avec ses contraintes, a été créé pour les islamistes, il est applicable aux prisonniers politiques corses condamnés alors qu’ils ont purgé leur peine.
Globalement ce fichage et la comparaison lourde de sens qu’ elle sous-tend sont une injure au peuple corse.

« NDLR Les personnes inscrites au Fijait refusant de se soumettre aux obligations légales risquent jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende »

Ceci est inacceptable et touche tous les condamnés, une réaction collective est nécessaire.
Pour ma part j’ai fait appel de ma condamnation par le tribunal de Paris à 5 ans d’emprisonnement et inscription au FIJAIT, l’appel étant suspensif l’inscription au fichier aurait du être suspendue puisque je vais repasser en jugement.

Félix Benedetti
Strada diritta è core in fronte
21 septembre 2017

(Corse Matin)

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)