X

(Unità Naziunale – 22 septembre 2017 – 20h00) La liste est longue… La répression coloniale toujours présente, et très active. 

Des dizaines de mises en examen, des centaines d’interpellations, des prisonniers politiques, des patriotes sous contrôle judiciaire dans l’attente d’un procès, d’autres soumis au FIJAIT, un patriote recherché… Des centaines de procédures répressives en cours…


SEMPRI INCARCERATI

Petru Alessandi, incarcéré depuis plus de 18 ans, condamné à la perpétuité, toujours en exil carcéral

Yvan Colonna, incarcéré depuis plus de 14 ans, condamné à la perpétuité, toujours en exil carcéral

Alain Ferrandi, incarcéré depuis plus de 18 ans, condamné à la perpétuité, toujours en exil carcéral

Serge Poilblan, incarcéré depuis juin 2015 en préventive, toujours en exil carcéral

Antone Pes, incarcéré en préventive depuis octobre 2015, toujours en exil carcéral

Jean-Jacques « Pascal » Pozzo Di Borgo, incarcéré depuis octobre 2014, toujours en exil carcéral

Cédric Courbey, incarcéré en préventive depuis avril 2014, toujours en exil carcéral

Nicolas Battini, incarcéré depuis 4 ans, condamné à 8 ans de prison, dans l’attente à la prison de Borgu de sa libération 

 

Ghjiseppu-Maria Verdi, incarcéré depuis Octobre 2016, condamné à 6 ans de prison, dans l’attente à la prison de Borgu de sa libération.

Carlu Santoni, incarcéré depuis 21 ans, condamné à 28 ans de prison, dans l’attente à la prison de Borgu de sa libération.

Paul-André Contadini, incarcéré depuis 5 ans, condamné à 7 ans de prison (fin de peine septembre 2018) , dans l’attente à la prison de Borgu de sa libération.

Franck Paoli, incarcéré depuis septembre 2017, en préventive, toujours en exil carcéral

DANS L’ATTENTE D’UN PROCÈS

Cesari Jean Pascal  Interpellé le 6 juin 2014, en préventive. Assigné à résidence sur Paris dans la soirée du 25 au 26 septembre 2015 contrôle judiciaire, levée d’assignation à Résidence le 4 octobre, il peut rentrer en Corse le 8 octobre 2017, sous contrôle judiciaire il signe deux fois par semaine. (16 mois d’incarcération, 12 mois d’assignation à résidence) dans l’attente d’un procès.

Peru Emmanuel,  interpellé le 23 novembre 2013. Libération acceptée puis refusée en août 2016, pour être finalement acceptée le 16 septembre 2016, libéré sous contrôle judiciaire dans l’attente d’un procès.

Pierre Paoli Interpellé le 16 février 2015, écroué le 19 février 2015, libéré sous contrôle judiciaire et assigné à résidence dans les ALPES MARITIMES le 30 septembre 2016 puis rapproché en Corse le 23 novembre 2016, dans l’attente d’un procès.

Ganu Marc Interpellé le 23 novembre 2013, libéré provisoirement le 11/12 août 2016 avant son passage le 16 août 2016 devant la chambre d’instruction qui a décider de sa ré-incarcération le jour même. Libéré de nouveau le 30 septembre 2016 sous contrôle judiciaire, dans l’attente d’un procès.

Garcia­ Tomasi Cyril Interpellé le 23 novembre 2013, libéré sous contrôle judiciaire assigné à résidence en Corse le 23 novembre 2016, dans l’attente d’un procès

Ceccaldi Xavier, Interpellé le 23 novembre 2013, en préventive, libéré sous contrôle judiciaire assigné à résidence en Corse le 23 novembre 2016 dans l’attente d’un procès

SUSINI LAURENT Interpellé le 23 novembre 2013, libéré sous contrôle judiciaire assigné à résidence en Corse le 23 novembre 2016, dans l’attente d’un procès

Félix Benedetti 46 ans (2 janvier 1971), interpellé le 6 mars 2013, assigné à résidence septembre 2015, retour en corse le 3 mars 2017, condamné en juin 2017 à 5 ans de prison, en appel du jugement. Convoqué le 3 octobre 2017 par les militaires français pour son refus d’inscription au FIJAIT. Il sera convoqué au tribunal le 22 novembre 2017.

FIJAIT

« Environ 30 patriotes sont actuellement fichés au FIJAIT »

Stefanu Tomasini, 24 ans, interpellé le 27 mai 2013, libéré sous contrôle judiciaire le 12 février 2016, condamné à 5 ans de prison, réincarcéré le 6 octobre 2016, libéré le 18 juillet 2017? En garde à vue le 4 octobre pour s’être opposé au FIJAIT. Il passera en procès au palais de justice de Bastia le 22 novembre à 14h pour avoir refusé de se soumettre au FIJAIT.

Félix Benedetti 46 ans (2 janvier 1971), interpellé le 6 mars 2013, assigné à résidence septembre 2015, retour en corse le 3 mars 2017, condamné en juin 2017 à 5 ans de prison, en appel du jugement. Convoqué le 3 octobre 2017 par les militaires français pour son refus d’inscription au FIJAIT. Il sera convoqué au tribunal le 22 novembre 2017.

Jean-Marc Dominici, 39 ans, incarcéré en 2006, condamné à 11 ans de prison en avril 2010, libéré en 2014, il a éé jugé par le tribunal de Bastia pour les mêmes raison (FIJAIT) le 11 octobre 2017. Condamné le 21 novembre à 500e d’amende.

Marc Clément, 44 ans (10 octobre 1973), incarcéré le 13 mars 2008, assigné à Paris et Nice du 28 octobre 2009 au 13 avril 2012, condamné à 6 ans de prison en avril 2012, incarcéré de nouveau sur paris en avril 2012, puis rapproché à Borgu en septembre 2012, libéré en avril 2014 . Procès FIJAIT prévu le avril puis le 9 mai 2016 et reporté au 27 octobre 2017. Procès renvoyé dans l’attente d’une décision de la cour de cassation…

Sampieru Andreani, 32 ans (6 juin 1985) Interpellé le 15 avril 2011 , condamné à 8 ans de prison le 3 juillet 2014, originaire de Cuttoli, animateur culturel, transféré début juin 2015 à Borgu libéré le 9 août 2016.

Contadini Paul- André34 ans, Interpellé le 12 décembre 2012, condamné à 4 ans de prison le 13 mai 2014. Condamné à 5 ans sur le dernier procès. Peine confirmé de 7 ans, pourvoir en cassation rejeté, fin de peine septembre 2018, Transféré à Borgu Novembre 2015. Toujours incarcéré à Borgu

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)